•  

    AU JARDIN DES FLEURS


    Au jardin des fleurs
    Je vois l'âme de ton coeur
    Je vois toutes les fleurs bleues
    Aux couleurs de tes yeux
    Ton âme resplendit
     Dans son immense infini
    Son azur phosphorescent
    Illumine le temps
    Une gerbe dans les cieux
    Un diadème pour les dieux
    Les astres pasteurs
    Scintillent de bonheur
    Tu es leur souveraine
    A mes yeux tu es la reine
    Monette mon amie
    Tu le seras toute ma vie
    Je viens de faire un voyage sacré
    Dans ton coeur étoilé
    V L


    1 commentaire
  •  


    Quand les oiseaux chantent en choeur  
    S'éclaire la toile du bonheur
    Le coeur s'enivre et jouit
    De leurs douces mélodies
    Instants sublimes
    De leurs créations intimes
    Instants doux qui ferme les paupières
    Assis les yeux fermés sur une pierre
    J'admire le coeur des fleurs et leurs âmes
    L'iris des yeux laisse échapper quelques larmes
    Le ciel est beau dans le soleil du soir
    C'est un beau soir d'été dans ses flambeaux d'espoir
    V L


    3 commentaires
  •  

    LES FLEURS SONT DES ANGES


    Les fleurs sont des anges
    Charmants  archanges
    Elles veillent sur nous
    S'obligent en tout
    Regardent nos pensées
    Nous obligent à rêver
    Leurs regards très sérieux
    Pour faire les curieux
    Rallument nos flammes
    Réveillent nos âmes
    Chaque jour, chaque matin
    De nos coeurs prend soins
     Regards éblouis
    Esprits évanouis
    Doux instants d'un ailleurs
    Au jardin du bonheur
    Des instants de lumière
    Au jardin de la terre
    Les fleurs sont des anges
    Il n'y a rien d'étrange
    V L



    2 commentaires
  •  

    REVERIE


    Mes pensées s'évadent au loin par la fenêtre

    Elles vont là où mon âme voudrait être
    Dans ce ciel où le bleu de la nuit règne sans fin
    En éclairant les étoiles des astres divins
    Je vois cette clarté qui dans le ciel déferle
    Dans une vague immense au blanc nacré de perles
    Vague ondulante et ouatée à la douceur d'un voile
    Caressant au passage le chemin des étoiles
    Je sens venir à moi un ineffable amour
    Venu de cet océan, celui qui porte les rêves toujours
    Ce rêve qui chaque jour part depuis la terre
    Vers ce géant de liberté et son infini de lumière
    Cette lumière qui charme l'esprit des yeux
    Par ce froid univers au silence mystérieux
    V L



    1 commentaire