• A TOI AMI LE PENSEUR

            

      A TOI AMI LE PENSEUR
     
     
      Ami, tu n’est point étonné, car sur ta tête,
      En ces jours d’été, un nuage s’arrête
      Quand viendra la fin Août, ton aube à le dissoudre
      En chassant sa couleur, celle de sa foudre
      Dans ton ciel retrouvé, il n’y aura plus d’orage
      Tes hautes pensées chasseront les nuages
      Le soleil dans tes yeux à se remplir de flammes
      Qui rendront par tes mots tout le feu de ton âme
      Rayonne à nouveau de ta main fraternelle
      Celle qui sait écrire tes pensées les plus belles
      Rien n’arrête le poète et ses paroles fécondes
      Paroles au souffle immense à inonder le monde
      Ce n’est pas quelques serpents qui chez toi font débat
      Qui vont de leurs vulgarités arrêter ton combat
      Ton génie ardent sur la route est tout tracé
      Pour entrainer tout le monde dans le cours de tes pensées
      Les jours ne sont rien sans ta sphère clarté, et sans toi
      Par delà la blogosphère, par delà les cœurs, continue à  faire entendre ta voix


    11 commentaires
  • LE JOUR SE LEVE

     
    LE JOUR SE LEVE

     
     
    Le jour se lève, le voile horizon, n’est pas plus pur que celui de mon cœur
      Il a cette foi de vivre et de mourir, qui donne : la force d’un instant de bonheur
      Il est chaque jour, pas tout à fait le même, pas tout à fait un autre
      Le ciel est son toit, où se cachent : L’âme des apôtres
      Seule son éternité dans un parfum de roses
      Garde le secret du mystères des choses
      Ces choses, qui dans l’océan bleu, pénètrent la clarté des étoiles
      Ces étoiles éteintes une à une du plus beau de ses voiles
      Le jour se lève, il ne suspend jamais son heure, dans son éternité, il ne change jamais
      Au plus profond de sa lumière, jamais le même et toujours un autre, il étale sa sainte réalité


    12 commentaires
  •  

    SOUS LE VENT


    SOUS LE VENT

     
     
    Sous le vent amoureux de la nuit
     Naissent les étoiles de fleurs à l’infini
     Dans cette chaude nuit d’été
     Vers le ciel grêle mes pensées
     Au filigrane bleu de mon âme
     Mon cœur au brasier ardent s’enflamme
     C’est un cœur plein de roses blanches
     Dans lequel tous mes rêves s’ épanchent
     Dans ce bel azur phosphorescent
     Vibre la cantharide dans la mer des étangs
     Une mer aux vagues d’étoiles filantes
     Dont les flots jouent la mélodie des amantes
     Sous le vent amoureux de la nuit
     Naissent les étoiles à l’infini


    9 commentaires
  • NATURELLEMENT

     
    NATURELLEMENT

     
    Le vent pousse l’ombre sur la plaine
     Elle s’étale grisante souveraine
     La nature enfin, respire un peu de fraîcheur
     Les mélèzes, baissent leurs bras en sueur
     Une douce soirée où murmurent les eaux
     Charmant les nénuphars couvés par les roseaux
     
    Les sources frémissent à peine, les mousses se désaltèrent
     Le ciel s’endort sur l’océan de la terre
     Au lointain infini la nuit éclaire ses lumières
     C’est une belle nuit d’été pleine de promesses
     Quand le vent de la nuit, diffuse ses caresses,
     Embrasse toute la terre et les roses, d’un ineffable amour
     Prend dans ses bras les lumières les plus belles

     Le ciel s’endort dans son azur aux étoiles éternelles


    13 commentaires

  • ROSE DANS LA  NEIGE


      ROSE DANS LA NEIGE
     
     
    Rose dans la neige

      Au sang son cœur arpèges
     
    Des milliers d’étoiles
       Scintillent sous ce blanc voile
     
    Rose dans la neige
      Son cœur pris au piège
      Ses épines gelées
      Manteau d’hermine étoilé
      Rose dans la neige
      Blanche comme la vierge
      Le soleil en diamants
      Manteau en firmament
      Rose dans la neige
      Le blanc en solfège
      Notes solennelles
      Portée éternelle
      Rose dans la neige
      Couleur sacrilège
      fraîcheur charnelle
      Blessures cruelles
      Rose dans la neige
      La nuit te flagelle
      Miroir des étoiles
      Au tain pâle

      Rose dans la neige


    3 commentaires