• Accueil

    • Je ne pourrai plus passer chez tout en chacun dorénavant
      Cela malheureusement pour longtemps 
      Mais je vous garde toutes et tous dans mon cœur
      Et vous souhaite à tous le bonheur
      Claude

       

  • J'ECOUTE

    Meilleurs voeux à toutes et tous je repars avec les roses

                                                                           

                                                                       J’ÉCOUTE   
              
                                                         J’écoute mon âme qui parle de toi,

                                                 C’est un instant de grâce qui illumine ma foi.


                                                          Rose,oh ma belle et jeune rose,

                                                          Dans mon coeur le tien repose .

                                                       Si jeune, si belle, te voilà éternelle,

                                              Je garde de tes yeux une lumière en merveille.

                                               Le temps n’efface rien de toutes tes caresses,

                                               Cet iris dans le mien créera toujours l’ivresse.

                                       Aujourd’hui de mes yeux coule des perles en douleurs,

                                         Tant d’ années sont passées sur un si court bonheur.

                                                           Cruelle la vie , cruel le destin,

                                                Dieu avait mis un rocher sur notre chemin.

                                                Le temps qui passe , reste tous les regrets,

                                                      Restera toujours l’accident de l’été.

                                                 Chaque soir mon coeur bat sur ton étoile,

                                                  Un instant le noir du ciel ouvre son voile.

                                                  Je te suis longtemps et je ferme les yeux,

                                                Je ne sens plus ma peine, je me sens vieux.

                                                  J’attends, j’attends, j’attends ce moment,

                                             Où tu seras dans mes bras, je revivrai vraiment.


    6 commentaires
  • LES TROIS CROIX

    SITE DES TROIS CROIX



    L'attrait de ces croix à mes yeux divines
    Dominent la vallée à l'aspect sublime
    Cette vallée verdoyante celle ou je suis né
    Voilà maintenant de très nombreuses années
    Une vallée aux bocages de verdure charmeurs
    Du haut de cette colline s'enivrer des senteurs
    Voir venir la lumière au delà des montagnes
    Magiques y sont les rêves du pays de cocagne
    Une vision unique, rarissime et belle
    Plus prés des étoiles elle y est éternelle
    Avoir sous ses pieds la tour de Bénévent
    Celle qui à Lesdiguières lui résista longtemps
    Aujourd'hui recouverte d'arbres et de mousses
    En frappant de mes pas le sol ainsi se trémousse
    J'entends résonner l'écho des souvenirs séraphiques
    Dans ce lieu accueillant de ses accents bibliques
    La légende veut que sous ces croix dorme un vaut d'or
    Le pendule s'y emballe sur l'or de ce décor
    Je ferme les yeux mon esprit termine son rêve
    Il était temps la réalité ne connaît pas de trêve
    Non ce n'est pas la colline du Golgotha
    Mais la magie de la vie toujours guidera mes pas
    A deux pas de ces croix un cimetière
    Bien souvent mon coeur y recite ses prières
    Il y trouve la paix parmi les morts vivants
    leur silence me parle sous le souffle du vent
    Je ferme les yeux pour ouvrir la porte du ciel
    Celle qui m'a permis un jouer vers l'éternel
    De vivre ce destin qui m'attend demain
    Pour vivre à nouveau une vie qui n'aura plus de fin





    17 commentaires
  • TU NE SAIS PAS



                                                            TU NE SAIS PAS

                                             Tu ne sais pas, tu ne sauras jamais,

                                        L’amour que pour toi une rose m’a donnée.

                                          Le temps qui passe, le présent ,le passé,

                                           Trucide mon âme qui ne sait que aimer,

                                  Les jours , les nuits, pour toi mon coeur s’est arrêté.

                                              Tu ne sais pas, tu ne sauras jamais,

                                         L’amour que pour toi une rose m’a donnée.

                                    La flamme qui brûle en moi, à ton sang se noyer,

                                    Vacille de ton silence, tu ne veux pas la protéger.

                                            Regarde moi vivre ainsi sur cette terre,

                                            Écoute, écoute le chant de mes prières.

                                                Tu ne sais pas, tu ne sauras jamais,

                                           L’amour que pour toi une rose m’a donnée.

                                          J’ai rencontré bien des gens dans mes rêves,

                                    Quelques années plus tard abandonnés sur la gréve,

                                    Mon coeur de battre s’est arrêté sans faire de trêve ,

                                                 Vaincu, meurtri, vers le ciel il s’élève,

                                            Avant que dans son sang la vie ne s’achève

                                                  Tu ne sais pas, tu ne sauras jamais,

                                             L’amour que pour toi une rose m’a donnée

                                         Les roses de demain dans mes rêves de pleurs,

                                      Resterons toujours belles avec un océan pour odeur

                                                  Tu ne sais pas, tu ne sauras jamais

                                              L’amour que pour toi une rose m’a donnée


    15 commentaires
  •  



    Bonne fête papa,

    Ce jour je viens te déranger dans ton sommeil

    Depuis longtemps déjà tu es prés de l'éternel

    Mais le temps et les années n'efface rien dans mon coeur,

    Tu es et restera celui qui savait donner du bonheur,

    Aujourd'hui c'est toi qui est mis à l'honneur

    Tu as était le plus gentil des papas,

    Raison de plus pour te prendre dans mes bras,

    Te serrer sur mon cœur : bonne fête papa,

    Tu es et restera un papa exceptionnel,

    Tu es et restera ma lumière dans le ciel 


    13 commentaires
  • MES PENSEES SONT DES ROSES



    MES PENSEES SONT DES ROSES 

    Mes pensées sont des roses,
    Elles écrivent ma prose,
    Telles des épites d'or,
    Un velours sur mon sort,
    Eclairent mes  prières,
    De tendres fragrances,
    A mon coeur se balancent,
    Magiques caressent aux yeux,
    De ces volutes venues des cieux,
    Me plongent dans une sérénité intime,
    Pour des instants sublimes,
    Le triomphe en est universel,
    Dans un baiser venu du ciel,
    Je vois encore plus des roses écloses,
    C'est la magie dans la douceur de la prose,
    Pour un ciel serein de roses en vision,
    Scintille leurs pétales tintent comme un carillon,
    Mes pensées sont des roses


    10 commentaires