• LA COLLINE DES TROIS CROIX

     

    Non ce n'est pas la colline du Golgotha
    Mais l'attrait naturel qui à attiré mes pas
    L'attrait de ces croix à mes yeux divines
    Dominent la vallée à l'aspect sublime
    Cette vallée verdoyante celle ou je suis né
    Voilà maintenant de très nombreuses années
    Une vallée aux bocages de verdure charmeurs
    Du haut de cette colline s'enivrer des senteurs
    Voir venir la lumière au delà des montagnes
    Magiques y sont les rêves du pays de cocagne
    Une vision unique, rarissime et belle
    Plus prés des étoiles elle y est éternelle
    Avoir sous ses pieds la tour de Bénévent
    Celle qui à Lesdiguières lui résista longtemps
    Aujourd'hui recouverte d'arbres et de mousses
    En frappant de mes pas le sol ainsi se trémousse
    J'entends résonner l'écho des souvenirs séraphiques
    Dans ce lieu accueillant de ses accents bibliques
    La légende veut que sous ces croix dorme un vaut d'or
    Le pendule s'y emballe sur l'or de ce décor
    Je ferme les yeux mon esprit termine son rêve
    Il était temps la réalité ne connaît pas de trêve
    Non ce n'est pas la colline du Golgotha
    Mais la magie de la vie toujours guidera mes pas.
    A deux pas de ces croix un cimetiere
    Bien souvent mon coeur y recite des prières
    Il y trouve la paix parmi les morts vivants
    leur silence me parle sous le souffle du vent
    Je ferme les yeux pour ouvrir la porte du ciel
    Celle qui m'a permis un jour vers l'éternel
    De vivre ce destin qui m'attend demain
    Pour vivre une autre vie qui n'aura plus de fin


    5 commentaires
  •  

    LES IRIS



    Les fleurs aident à vivre les journées bien troublées
    Leurs odeurs, leurs couleurs, nôtre âme s’en colorer
    Les iris tout gonflés du printemps pavoisent
    S’ouvrent grands à nos yeux qui à présent les toisent
    Certaines houppes bien dressées s’exposent hautaines
    En nous tirant leurs langues pendantes sereines
    Leurs cœurs tumultueux parfaitement zébrés
    Polyvalentes couleurs par le ciel éclairées
    Certaines arborent de beaux nœuds papillons
    Avec de délicats éventails comme les plus beaux paons
    D'autres pavoisent en robes de princesses
    attendent nos reverences dignes de leurs altesses
    Les bleus, les rouges, les bordeaux, les jaunes, les blancs
    ressemblent à de merveilleux cœurs d’enfants
    C’est le jardin d’amour de ces iris charmants
    la où regne CHLORIS deesse des fleurs
    Son  charme inonde tous les coeurs
    Celui des yeux se ferme en douceur
    Les voilà dans le rêve du bonheur
    Les iris tous des lutins
    Le charme en est leur souverain




    4 commentaires
  • BONNE FËTE MAMAN



    Maman...

    Maman, je ne savais pas que : au paradis, il y avait un téléphone,
    Maintenant, chaque jour, au moindre bruit j’attends que mon cœur sonne.
    Je me souviens de tout, je n’oublie rien,
    De toutes tes douleurs et de tous tes chagrins,
    De toutes tes joies et de toutes tes peines,
    Celles qui ont troublées le sang de tes veines.
    Ton amour pour ceux trop tôt disparus,
    Ceux qui t’on abandonné et que tu n’as plus vu
    Ceux revenus trop tard tu ne les reconnaissais plus.
    Tu es la plus belle rose de mon cœur,
    Ton amour m’inondera toujours de bonheur
    Déjà quatre ans que tes yeux se sont éteints sur terre,
    Vers toi aujourd’hui monte mes prières.
    Sois heureuse là haut sur ton étoile
    Je t’aime maman, des roses tu es la plus belle.
    Je sais qu’un jour, de mes roses j’aurai le plus beau des bouquets,
    Car je serai alors avec vous toutes pour l’éternité,
    Ce sera le temps d’une autre vie pour toujours vous admirer
    Mon cœur t’embrasse maman


    2 commentaires
  • LES ROSES JAUNE DE LA MAISON BLEUE



    Les roses jaunes de la maison bleue
    Jouent de leur charme sous la voûte des cieux
    Elles exposent leur charme par delà la terrasse,
    Chaque jour un peu plus je leur rend grâce.
    Mon âme en balade en leur palais,
    Chaque jour un peu plus à rêver.
    Mon coeur en est inondé d'étoiles,
    La plus belle jamais ne se voile,
    elle est l'élue de la maison bleue,
    J'y vois la couleur de ses yeux.
    Le temps s'écoule avec delicatesse,
    Chaque rose à mon coeur tour à tour se presse
    Delivre une tendre fragrance à séduire mon âme,
    Couleur , odeur, et la voilà en flammes.
    Il est où le bonheur il est où ?
    Celui qui par le hasard vous rend fou
    Dans le coeur de mon étoile et dans le mien,
    Grace à elle j'ai retrouvé le bleu de mon destin.





    4 commentaires


  • 1ER MAI
     
    Tradiction respecté
    Clochettes de coeur
    inondent de bonheur
    les yeux du coeur
    immaculées de blanc 
    a vos coeurs longtemps


    3 commentaires