• Un pétale de rose emporté par le vent,
    Au violon de mon cœur susurre tendrement.
    Son magique parfum, volage et envoûtant
    ,
    Fait rêver à des milliers de roses au jardin du temps
    OH ! Rose à la prestigieuse beauté féconde,
    Le palais de ton cœur fait vibrer bien des mondes.
    Tes fervents amoureux un à un succombent


    14 commentaires
  • UNE PAUSE VOUS OFFRE UNE ROSE

    Au jour de demain refleurir une rose
    Son parfum sur le cœur se pose
    Le mien vit pour une rose
    L'espoir toujours il ose
    au temps de la rose


    39 commentaires
  • MEILLEURS VOEUX POUR UN 2017 DE LUMIERE HAPPY NEW YEAR



     L’AN NOUVEAU

     Jésus
     Qui de sa main mignonne
     Tient l’an nouveau comme un jouet
     Santé, bonheur, et paix vous donne
     Et soit pour tous doux à souhaits
     Que l’an nouveau aux cœurs résonne
     Chante, chante colombe de la paix
     Toutes tes notes en couronnes
     S’envolent vers l’immensité
     Dans le ciel couleur carbone
     Mon cœur écrit en lettres étoilés
     Avec des roses, et des anémones
     A tous bonne et heureuse année
      


    11 commentaires
  • Bonnes fêtes de fin d'année 

    Etoiles dans le ciel
    Lumières de l’éternel
    Guident les rois mages
    Au divin enfant sage
    Là bas vers la chaumière
    Veille le père et la mère
    Entre le bœuf et l’âne
    Le souffle de la faune
    Dans les cœurs résonne
    Réchauffe le vénéré
    Petit jésus l’enfant né
    Du ciel descend la lumière
    Etoiles de paix sur la terre

     


    10 commentaires
  • JE NE GRAVI PLUS

     
    JE NE GRAVI PLUS

     Je ne gravi plus la montagne
     Le silence dans les bois est compagne
     Seul dans la vallée où le temps fuit 
     La solitude résonne de l’ennui
     C’est un invisible monde
     Où plus rien ne germe dans l’onde
     Cette onde se brise sur la terre
     Dans cette immensité de mystère
     Décembre tourbillonne et se voile
     Au fur et à mesure que s’éclaire l’étoile
     C’est la tourmente qui t’emporte
     Dans cette immensité forte
     Le cœur meurtri tendre et fidèle
     Sous le vent du ciel bat de l’aile
     Je vois surgir ton visage
     Dans mes yeux l’orage
     Tu as trouvée un autre monde
     Où vole ta chevelure blonde
     Brutalement le vent t’enlève
     Je pleure toujours sur la grève
     Sans voir briller le cœur de ton étoile
     Je reste cloué dans ton nocturne voile
     Dieu a voulu que dans ton vaisseau tu dormes
     Même si mes baisers créaient
     une mer difforme
    Je continue à mourir d'amour
    ne mer difforme
      


    21 commentaires