• UNE ROSE DORT

    UNE ROSE DORT

                                                                           UNE ROSE DORT

                                                                   
    Une rose dort dans mon cœur,
                                                                       Je l’arrose de mes pleurs.
                                                                   Mon sang n’a pas sauvé sa vie
                                                                       Elle dort dans son paradis.
                                                                       La violence de son silence,

               Porte ma désespérance.
               Chaque heure du jour et de la nuit,
               Jamais mon cœur ne l’oublie.
               Elle est de l’autre côté du bonheur,
               Perdue dans la floraison de mes douleurs.
               Le ciel a tissé à mon firmament une toile,
               Pour y dessiner la plus belle des étoiles.
               Lumineuse lumière dans l’azur phosphorescent,
               Mon soleil s’y noie pour y jeter son ancre dans mon sang.

    « LE JOUR SE LEVEROSE DE SEPTEMBRE »

  • Commentaires

    16
    Lundi 2 Septembre à 09:31

    Bonjour cher Claude 

    Voilà un nouveau mois qui commence ça passe vite même les années et l'on oublie jamais nos chers disparu sont dans un coin de notre cœur à jamais et personne ne comprend ce que l'on ressent Claude Je reprends le blog le lundi et mon petit message pour toi cela fait du bien de rester un peu loin de l'écran surtout pour la vue j'ai du mal en se moment. je te souhaite une douce journée. je t'embrasse affectueusement avec toute mon amitié une amie qui ne t'oublie pas 

    Marlène

    15
    Vendredi 30 Août à 10:02

    Merci de ton passage oui comme tu dis avec la meilleure des volontées ont ne peut pas oublierLe temps passe, pas le chagrin Je t'embrasse daronne

    14
    Jeudi 29 Août à 08:09

    coucou Claude

    Mon petit passage et comme chaque fois que je me trouve sur ton blog je refait une tour de page en page un petit repos de douceur que j'apprécie de relire chacune de tes poésies. un peu de rêve fait du bien . je te souhaite une douce fin de semaine Claude qu'elle t'apporte mon amitié de toujours et surtout du bien être je t'embrasse affectueusement la semaine se termine pour moi je vais me reposer un peu de l'écran à lundi 

    Marlène

    13
    Mercredi 28 Août à 11:23

    Cher Claude,

    Hier pendant que tu étais sur mon blog, j'étais sur le tien, les "grands esprits", sourires d'amitié!

    Puis j'ai eu une rupture de réseau, impossible de me reconnecter...

    Merci beaucoup pour tes attentions poétiques, j'y suis très sensible tu sais, vraiment merci de tout coeur!

    J'ai relu ton poème avec beaucoup d'émotion, moi qui aime tant ma maman que j'ai perdue quand j'avais 28 ans... Elle était ma rose tu sais et jamais une journée ne s'écoule sans qu'elle soit avec moi, je l'aime très fort et son absence est si lourde...

    Mais je la sens aussi, veillant sur moi d'une manière subtile, l'amour ne peut jamais se délite, j'en suis convaincue, il existe quelque chose dans l'Univers qui perdure et nous rapproche à l'infini des êtres avec qui nous avons tissé des liens si intenses...

    Tes mots sont vraiment magnifiques, merci cher ami...

    Gros bisous, prends bien soin de toi

    Cendrine

    12
    Lundi 26 Août à 07:57

    Bonjour Claude 

    Je reprends ce matin le chemin du blog après un long repos qui fait du bien de temps en temps de décrocher de devant l'écran. j'espère que mon petit message te retrouvera un peu mieux chaque fois c'est ce que j'espère toujours je t'embrasse avec toute mon affections douce journée

    Marlène

    11
    Vendredi 23 Août à 15:18

    Bonjour mon ami Claude,

    En ce jour de la Sainte Rose de Lima, de toutes les Roses de ce monde,

    Je t'offre ma rose sacrée mon ami, qu'elle te protège de toutes douleurs, panse et guérisse tes blessures, celles de ton coeur mais aussi celles de ton âme. Au magistère de ton âme elle y règne en souveraine. Je veille sur toi mon ami, je suis là même invisible, je suis là. Je sais que tu me comprends....

    Je t'embrasse affectueusement,

    CorpsRimes

    Santa Rosa de Lima 

    10
    Jeudi 22 Août à 08:32

    Bonjour cher Claude 

    Mon petit passage pour te souhaiter une douce fin de semaine, il est tant pour moi de me reposer un peu de l'écran je te dis donc à lundi et dépose de doux bisous avec toute mon amitié affectueusement 

    Marlène

    9
    Lundi 19 Août à 08:27

    Bonjour Claude 

    Mon petit coucou du lundi . Toujours émouvant de relire tes beaux poèmes surtout ce de ta maman qui me rend nostalgique. je pense bien à toi toujours en pensée je t'embrasse affectueusement ton amie

    Marlène

    8
    Mercredi 14 Août à 18:40

    Bonsoir Claude 

    Un petit coucou pour te souhaiter une douce fin de semaine je m'arrête aujourd'hui car j'ai du mes enfants pour le weekend je t'embrasse affectueusement je te dis à lundi

    Marlène

    7
    Lundi 12 Août à 11:43

    Bonjour cher Claude

    Je suis de retour sur les blogs après une semaine de repos je suis partie quelques jours histoire de trouver autre chose que la routine et surtout  heureuse de retrouver ta belle poésies et ces merveilleuses roses. J'espère toujours te trouver un peu mieux chaque fois je t'embrasse affectueusement et dépose toute mon amitié ton amie de toujours

    Marlène

    6
    Samedi 10 Août à 10:33

    Bouleversant ton poème,cher Claude

    Je t'embrasse

    Lili

    5
    Jeudi 8 Août à 20:54

    Cher Claude, ton poème est profondément beau et émouvant...

    Je ressens tant de choses en lisant tes mots, je songe à ma propre maman, à des êtres envolés...

    Tu sais si bien décrire la floraison de tes douleurs...

    Je te souhaite douceur et apaisement, au gré du temps qui s'écoule

    Pensées pour toi, ami poète et gros bisous de réconfort

    Cendrine

    4
    Jeudi 8 Août à 20:28

    Une petite rose de Lorraine, t'envois toute son amitié et soutien dans les dures épreuves que tu traverses. Je suis toujours là mon ami, même au coeur de mon silence. Prends soin de toi Claude.

    Je t'embrassse très fort,

    CorpsRimes

    La-rose2

    3
    Mardi 6 Août à 21:13

    coucou mon cher Claude , ton poème est si beau en hommage à ta maman !!  toujours si présente dans ton esprit !! et dans ton coeur ! ,  on pense bien à toi  gros bisous de nous deux  A++ amicalement

    2
    Mardi 6 Août à 08:48

    Courage Claude. Je pense à toi. Grosses bises.

    1
    Lundi 5 Août à 16:49

    Cher Claude comme je suis triste. Parfois certains mots permettent de se rapprocher des sentiments complexes qui nous traversent lorsque l’on vit un deuil. Je ne sais comment te le dire Claude c’est dur je le sais car ils nous laisse un grand vide comme mon mari depuis 31 ans que je ne peux oublier mais la vie continue il faut juste se dire qu’un jour nous serons auprès deux c’est ce qui me console et qui me permet de continuer soit courageux Claude tu sais que tu auras toujours mon amitié mais c’est une magnifique poème que je viens de lire et que tu as écrit pour ta chère maman gros bisous Claude je suis triste pour toi et j’espère que tu parviendras à reprendre un peu. je serais absente à partir de demain je t’embrasse affectueusement avec toute mon amitié.

    Marlène

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :