• LES ARBRES PLEURENT

     

    LES ARBRES PLEURENT


     LES ARBRES PLEURENT


     
    Les arbres pleurent
     Dans le silence des heures
     Rare pitié on leur accorde
     Devant nos yeux se tordent
     Ne critiquent jamais personne
     Toujours dévoués comme des nonnes
     Malgré leurs chants désespérés
     Restent toujours prêts à nous aider
     Leurs bras tendus, ne sont pas des rêves
     Des asiles surs, aux cœurs :  la trêve
     Les enlacer, leur aura en nous s’épanche
     Bien souvent dans les rencontres : sèche les larmes
     C’est le confident qui toujours ranime la flamme
     Instants divins, l’oiseau sur l’arbre saisit sa chance
     L’arbre ne pleure plus, la cloche du ciel tinte
     L’oiseau sur l’arbre ne chante plus sa plainte
     Le ciel son toit, devient bleu et calme
     L’arbre par ce toit, berce la sève de son âme
     Thérapeute silencieux mais oh ! Combien généreux
     Il reste impassible sous la voûte des cieux

    Toile peinte par mes soins
     

    « PARFUM DE ROSESECRETS ET MYSTERES »

  • Commentaires

    16
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 19:15

    Bonsoir

     C'est vrai ce que tu dis là

     Dans la Nature peu de gens voient ce phénomène

    Les arbres  quels qu'ils soient

     laissent échapper de leurs feuilles quelques  gouttes

    Ce sont effectivement des" larmes."

      Il n'y a pas qu'eux d'ailleurs,

    Les plantes  d'appartement le font très souvent

     cela s'appelle la Guttation. Ceci est un phénomène biologique

    qui fait qu'au petit matin on retrouve soit au bord des feuilles

    soit par terre des gouttes ou de l'eau

    (soupape de sécurité dira-t-on. )

    On le  trouve  sur des plantes vasculaires ou des graminées.

    quand à ton ecrit... Sublime!!!!!!!!!

    Celiandra

     

     

     

    15
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 14:09

    coucou

    je suis passée te relire  Claude

    bonne journée

    il fait chaud.......en ce mois de septembre

    plus chaud chez nous qu'en juillet et aôut

    bisou

    LECTURE AU JARDIN

    14
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 06:52

    Je relis ton poème...

    Bonne journée CLAUDE

    @+

    TIMILO

    13
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 18:35

    tu as vraiment beaucoup de talents, la poésie, la peinture et les arbres que c'est majestueux il faut les protéger

    12
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 17:38

    Bonjour chér Claude , beaucoup d'arbres nos survivent malgré leur âge et nous devons les 

    respecter ! . Encore une belle oeuvre avec bonne technique , merci Claude et te 

    souhaite une agréable soirée ensoleillée , bises  , Susan

    11
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 16:46

    bonjour mon cher Claude , très beau ton poème  et  ton dessin est magnifique ...  que me dit Danielle qui en fait un peu  !  

    merci passe une belle fin de journée  A+  amicalement

    10
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 11:50

    Cher penseur, le chêne cache sa peine c'est vrai, mais j'ai pu ressentir mes peines dans les siennes et crois moi ses vibrations je les ai bien ressenti....cet arbre que j'ai peint je l'ai entendu pleurer avec moi....je l'ai peint en rentrant ....et j'ai ressenti toute la douceur de sa peau.....bien à toi 
    VL:Claude

    9
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 11:42

    On peut enlacer le chêne et ne pas sentir les vibrations de sa peine, seuls le vent, le soleil et la pluie connaissent tous ses secrets, seul un autre arbre peut comprendre ce que chaque sentiment a d'humain, sous la voute des cieux, il observe silencieux

    amicalement

    Claude

    8
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 10:57

    Bonjour Claude,

     

    Ta peinture est sublime, elle agrémente bien ton joli poème.

    Les arbres sont des êtres réconfortants, comme nous ils pleurent  après une bonne pluie ou un orage.

    Le tien a l'air d'avoir subi la tempête, il lui en manque une partie, le haut a du être cassé par le vent...Nous en avons beaucoup comme cela dans le bois de Vincennes qui ont été cassé après la tempête de décembre 1999, voir même complètement à terre.

    Je viens te souhaiter une bonne journée.

    Je t'embrasse affectueusement

    http://25.media.tumblr.com/tumblr_m5vn146v6m1r4zr2vo1_r1_500.gif

    7
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 09:56

    Bonjour Claude,

     

    Lorsque ta plume se fait messagère en rendant hommage à la nature elle se drape d'un magnifique voile de sentiments. Un beau poème avec un magniique tableau en partage. J'aime voir ton encre poser ses mots divins,  d'une telle beauté. J'ose espérer Qu'elle sèche les larmes de ces arbres réconfortants éternellement malgré les assauts du temps. Gros bisous et douce journée Claude. Corinne. Merci infiniment pour ta chaleureuse présence sur mes écrits qui laisse une empreinte dans mon coeur.

    6
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 09:46

    Comme c'est beau cher Chevalier Poète

    Merci pour ce joli moment de lecture

    gros bisous

    5
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 08:24

    Alors que nous , nous sommes condamnés à disparaître, l'arbre, lui n'a pas confié tous ses secrets, comme tu dis impassible sous la voute des cieux il nous regarde....

    bonne journée

    bisous

    marie

    4
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 08:07

    Bonjour cher Claude

    Que de belles phrases pour décrire ce que pourrais ressentir les arbres s'ils avaient la parole ....lorsque l'on voit toutes ces forêt  que les êtres humains déboissent.....c'est beau ce que tu écris merci Claude

    je serais absente jeudi jusqu'à dimanche

    douce journée bisous

    Marlène

    3
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 06:19

    Un bien joli arbre que tu as peint et quel beau poème

    Sans eux que serions-nous sur terre ... E t pourtant on passe notre temps à abîmer le milieu où ils prospèrent...

    J'ai un arbre confident ... Et il a mon âge . Lui il est en pleine forme.

    Bonne journée Claude

    @+

    timilo

    2
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 03:39

    Bonsoir cher Lagardère qu'il est doux de te lire dans la nuit et que ton coup de crayon me plait merci ! je t'embrasse bon mercredi moi c'est rééduc... 

    1
    Mardi 2 Septembre 2014 à 22:41

    Beau poème en hommage aux arbres. Je les aime beaucoup, ils m'ont toujours soutenue. Ceux aux pieds de mon balcon me manquent. Dans ce nouvel appartement, pas d'arbres à qui parler .. ce soir en particulier, ills me manquent beaucoup.

    Bonne nuit cher poète et gros bisous

    Annick



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :