• LE TEMPS DE LA NUIT

    LE TEMPS DE LA NUIT

       
     LE TEMPS DE LA NUIT

       
    J’arrache le temps à la nuit
         Mais l’homme que je suis
         Part souvent après minuit
         Dans l’immensité infini
         Il n’y a plus de temps, pourtant je vie
         Dans ce vide où s’envole l’esprit
         Je ferme les yeux, me voilà surpris
         Du silence régnant dans le vide sans bruits
         Je ne vois plus mon corps qui fuit
        Autour de moi le calme luit
         Je ne pense plus, je suis en oubli
       
    Ai-je trouvé le jardin paradis ?
         Il est immense et moi tout petit
         Je ne peux rien toucher : surpris
         Tout baigne dans les nuages cotonneux ici
         Plénitude sereine, je suis heureux aussi
         Je ne pense plus, je ne rêve plus, je vie
         Au jour d’une nuit recommence ma vie
         Mon âme est : où mon corps ne peut être en survie
         Chaque nuit je meurs, chaque jour à renaître la vie

    LE TEMPS DE LA NUIT

      

    « CIEL DE LOUPLA DERNIERE ROSE.....EN PAUSE DUREE INDETERMINEE »

  • Commentaires

    17
    Lundi 10 Novembre 2014 à 12:29

    Un petit passage pour te souhaiter une bonne journée

    Moi je n'aime pas la nuit

     je t'embrasse 

     daronne

    16
    Lundi 10 Novembre 2014 à 09:01

    BONJOUR CLAUDE

    avoue quand même que je ne suis pas loin de toucher. dieu ne m'a pas exaucé mdr

    ce matin beau soleil mais bien frais je ne sais si cet aprem je vais recommencer la pétanque je suis dans l'attente. je verris comment ca se boutique.

    hier soir les marseillais on été logiquement battu par un PSG mode européenne.

    C'est du solide ils ont été inquiété juste 25mn.

    PASSE UNE BONNE JOURNEE

    Amitié

    mimi

    15
    Lundi 10 Novembre 2014 à 08:11

    Bonjour Claude

    le temps de la nuit là ou on oublie le sommeil si on le trouve arrive à nous faire oublier les soucis familiaux......ton poème est bien triste cher Claude ....la vie ne nous annonce pas toujours de jours bien beau mais malheureusement il faut vivre avec.

    je te souhaiter une douce journée

    je t'embrasse affectueusement

    Marlène 

    14
    Lundi 10 Novembre 2014 à 06:31

    Je relis ton poème...

    J'ai encore passé une nuit bien courte

    Bon et doux Lundi CLAUDE

    @micalement

    timilo

    13
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 22:31

    De jour ou de nuit, vivre...Bonne soirée et bonne nuit !!! Bises

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 19:06

    J'ai décidé de vivre bien mes nuits ... comme j'ai décidé de vivre bien mes jours ... çà ne marche pas toujours comme je le voudrais évidemment mais qu'importe, si la nuit est blanche, la suivante est pleine d'un sommeil profond ... je rattrape le sommeil perdu. La vie est courte, on l'a choisie avant de naître ... ensuite il faut essayer de la vivre au mieux, de changer ce qui ne va pas, de l'améliorer, de sauter les obstacles sans trop de casse ... et de penser à l'amour ... à l'amitié, aux autres ... pas seulement à soi.

    Enfin, c'est juste ma façon à moi de vivre.

    Beau poème ... qui fait réfléchir à la vie ...

    Gros bisous

    Annick

    11
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 17:04

    Oui un beau texte un peu triste alors il faut essayer d' éviter les idées noires pendant

    nos nuits souvent trop courtes et qui sont nombreuses chez moi ! . Deux superbes

    oeuvres dans mes tons favoris , merci Claude . Bonne fin de journée , bises

    Susan

    10
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 11:44

    il ne faut pas faire de cauchemars aussi

    9
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 11:16

    bonjour mon cher Claude , ton poème m'a touché ! j'en suis ému  ! 

    très joli  ! comment tu dis les choses  ! un peu triste  mais belles ...

    merci passe un bon Dimanche   à Lundi   amicalement

    8
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 11:15

    Cher MICHEL, je suis bien d'accord avec ce que tu écris, mais on ne choisit pas sa vie, c'est elle qui nous choisit...et si chaque nuit je vie ainsi, ce n'est pas parce que je le souhaite, mais parce que c'est ma vie...l'esprit et l'âme partent sans mon avis dans cet univers où tout attire ce que je suis....et je le vie très bien et quand j'écris je le vie ce n'est pas une faute d'orthographe c'est la vie...
    en attendant je file à la messe après toi 2 4 8 7 11 12  15 la je suis redescendu sur terre (mdr) mais jà haut pas de pronostic (fou rires) ...bonne journée il pleut....grrr
    B I Z
    Claude

    7
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 10:40

    bonjour Claude

    beau et triste texte, je pense qu'il faut mieux penser à la vie qu'à ce qui nous attends ca évite de gamberger.

    je viens d'aller à la messe et j'ai fait juste un quinté 6 chevaux : 2 - 4 - 13 - 5 - 8 - 1 j'ai hésité entre l'as et le 7. mais monsieur le curé à guidé ma main mdr. j'ai bu une bonne fillette de muscadet (vin de messe mdr)

    passe un bon dimanche

    ici beau soleil ca change du déluge d'hier.

    amitié

    mimi

    6
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 10:17

    Bonjour Poète

    Tu vies..  tu penses et réfléchi

    et cela t'entraine dans un Monde,

    Ce Monde dit iréel ,

    et pourtant bien réel

    qui est le MIEN.

    En voyant ses paysages,

    en longeant ses rivages,

    en découvrant les fleurs

    et leurs milles couleurs

     tu oublies  durant quelques instants

    toutes tes peines, tes malheurs

    Par ce fait , tu nous offres

    sans retenue de merveilleux ecrits

    venus de ton coeur

    Bisous d'un monde

     Ou Personne n'a peur

    la Fée

     

     

    5
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 09:42

    Tu ne dors pas alors tu penses.....

    et tu lis Victor Hugo

    tu écris de bien jolis poèmes, je ne les aime pas tous, mais celui me plait.....

    "Il est temps que je me repose ;
    Je suis terrassé par le sort.
    Ne me parlez pas d'autre chose
    Que des ténèbres où l'on dort !

    Que veut-on que je recommence ?
    Je ne demande désormais
    A la création immense
    Qu'un peu de silence et de paix !

    Pourquoi m'appelez-vous encore ?
    J'ai fait ma tâche et mon devoir.
    Qui travaillait avant l'aurore,
    Peut s'en aller avant le soir.

    A vingt ans, deuil et solitude !
    Mes yeux, baissés vers le gazon,
    Perdirent la douce habitude
    De voir ma mère à la maison".................j'arrête.....mouahhhhhhhhhhhhhh

    4
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 09:27

    Chaque nuit est infinie et indéfinie ... quand nous dormons le temps nous ne voyons pas passer  !

    J'aime beaucoup ce poème

    Bon dimanche Claude

    Bisous bisous

    3
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 08:49

    Le temps de la nuit c'est le temps de la liberté, sommeil ou pas sommeil, l'esprit peut voyager ou bon lui semble sans que rien ni personne ne vienne entraver sa marche

    belle journée

    amicalement

    Claude

    2
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 06:24

    Je me dis quand je me couche , " si demain je pouvais dormir jusqu'à midi ", malheureusement mes nuits sont hyper courtes ....

    Joliment écrit......

    Bon et doux Dimanche  Claude

    @micalement

    timilo

    1
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 03:57

    Vivre !!! merci pour tes lignes ! Une nuit sans sommeil ou si peu et "douloureuse" quel ennui ! Amitié et bisous ! bon dimanche !!!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :