• LE JOUR SE LEVE


     

    LE JOUR SE LEVE

             
             LE JOUR SE LEVE

           
    Le jour se lève, je suis toujours là,
            Après une nuit sans sommeil à pourfendre l’au-delà.
            Je suis toujours là sur la colline du Golgotha,
             Elle me voit bien souvent y attire mes pas.
            De la colline des trois croix, à Romette en passant par l’Italie,
            Je voyage avec la croix qui domine Ganagobie,
            J’y ai trouvé une famille mais aussi des amis
            Un homme de fer, une femme qui apaise l’esprit.
            Tout est à dire c’est peu de chose mais je les aime ainsi.
            Le jour se lève, je suis toujours là,
            Je pense au jour où sera mon trépas.
            J’en perdrai mon corps, mais pas mon visage,
            Mon âme y trouvera la beauté du sage.
            Car dieu dans sa création s’est entouré de mystère,
            Je sais depuis longtemps ce qui s’ignore sur cette terre.
            La vérité éclaire et illumine tout ce qui fuit,
            J’ai vu cette lumière et je la vois de nuit.
            Ce n’est pas pour dormir que l’on meurt,
            Mais pour faire plus haut, ce qu’ici nous fait peur.
            Le jour se lève,  je suis toujours là,
            Je souille en marchant les forêts ici bas.
            Elles me donnent la force de rester debout avec mes douleurs,
            Car sur terre, dans mes jours il y a bien des pleurs.
            C’est l’aube mon cœur s’accroche vers une rose de Californie.
            Sa couleur orange un baume parfumé a mon âme en thérapie.
            Je n’avais plus de famille un réconfort que je béni.
            Personne ne fait attention, à la douleur de l’homme,
            Seuls mes voisins voient ce mal qui m’assomme.
            Le traumatisme de la vie a creusé ses sillons,
            L’amour en silence a mis mon corps en haillons.
            Le jour se lève, je suis toujours là,
            Il n’y à point de regrets qui hantent mes pas.
            Je continu de caresser avec les yeux les roses de ma vie,
            Le soleil m’ébloui, met sur les roses une dorure qui jaunit.
            Mon cœur s’apaise un instant je ressens la présence,
            De mes roses sacrées qui bercent ma vie en toute innocence.
            Je distingue dans l’ombre qui étire son voile,
            La clarté lumineuse qui vient de mes étoiles.
            Un jour sans crainte ce que j’aime et ce en quoi je crois,
            Je franchirai le labyrinthe vague des ténèbres sans émois.
           
    En attendant j’ai trouvé mon arbre de vie, il m’a ouvert ses bras,
            Je tremble de tout mon corps et lui parle tout bas.
            Je pleure en silence quand il nettoie mes veines au sang noir,
            Ce sang qui me broie et me pousse au désespoir.
            Les jours passent la lumière revient peu a peu dans le cœur de mes yeux,
            Ma vie ne sera plus comme avant je redécouvre le bleu,
            L’espoir, c’est ce qui a était mon désespoir hier encore,
            Voir au petit matin les roses noires éclore.
            Afin que règne dans mon cœur la magie de la rose,
            Voir fleurir dans mes yeux la plus belle métamorphose,
            Celle qui au petit matin inondera  mon cœur de son odeur de rose


    « IL FAUT VIVRE mais je reste en pauseUNE ROSE DORT »

  • Commentaires

    14
    Lundi 5 Août à 11:46

    Coucou cher Claude

    Mon petit passage car je serais absente toute la semaine. je pense bien à toi et espère que tu vas un peu mieux je dépose ce petit message et te dis à bientôt gros bisous amitié

    Marlène

    13
    Mercredi 31 Juillet à 07:52

    Bonjour cher Claude

    petit coucou en espérant que tu vas un peu mieux, un petit passage avec la fraîcheur depuis quelques jours que 17 degrés au lieu de 25 degrés et plus que nous avons eu pendant les grosses chaleurs heureusement je suis mieux j'espère que pour toi aussi le temps est plus clément. Douce journée Claude gros, bisous avec toute mon amitié

    Marlène

    12
    Lundi 29 Juillet à 07:52

    Bonjour cher Claude

    j'espère que tu vas mieux je sais je dis cela mais pas facile je pense bien à toi et j'espère que tu arrivera à te sentir un peu mieux . j'espère que tu ne souffre pas trop de la canicule mais ces derniers jours les températures sont plus douce nous sommes mieux et les nuits aussi. Je t'embrasse et dépose tout mon amitié

    Marlène

    11
    Mardi 23 Juillet à 17:29

    Bonsoir Claude, mon ami,

     

    J'espère que tu vas bien même si je sais en lisant cet article, que tu cris toute ta détresse...

    Les temps sont difficiles, et cette chaleur attise en plus les douleurs...

    Si tu as besoin de parler, tu sais que tu peux toujours m'écrire, pour toi mon ami,  je serai toujours là... prends soin de toi Claude, il faut du temps au temps pour cicatriser toutes blessures, mais même dans tes abîmes, une rose de Lorraine tendra toujours sa main porteuse d'amitié vers toi.

    Si tu peux, donne-moi un peu de tes nouvelles.

    Je t'embrasse avec toute mon affection.

    CorpsRimes

    Résultat de recherche d'images pour "roses de californie"

    10
    Lundi 22 Juillet à 08:21

    Bonjour Claude

    Comment vas-tu j'espère beaucoup mieux il faut dire qu'avec cette chaleur ce n'est pas la forme chez certains nous sommes en alerte orange depuis hier ce n'est pas le top il fait chaud aussi je reste bien au frais dans la maison avec ventilateur. douce journée cher Claude prends bien soin de toi gros bisous amitié

    Marlène

    9
    Samedi 20 Juillet à 15:21
    Coucou mon cher Claude prend soin de toi on pense bien à toi amicalement
    8
    Jeudi 18 Juillet à 08:35

    Bonjour Claude 

    j'espère que tu as vu mon MP. et surtout que tu vas un peu mieux je passe te faire un coucou matinal pour te souhaiter une douce fin de semaine gros bisous d'amitié à la semaine prochaine

    Marlène

    7
    Jeudi 11 Juillet à 08:22

    Bonjour Claude

    Mon petit passage amical pour te souhaiter une douce fin de semaine en espérant que tu ailles un peu mieux je t'embrasse avec toute mon amitié 

    Marlène

      • Jeudi 11 Juillet à 13:28

        suite a mon piratage j'ai perddu ton adresse mail...je ne peux pas t'écrire ... non suis pas bien ...
        je fais ce que je peux et me laisse soigner   bisousssssss

    6
    Lundi 8 Juillet à 07:04

    Bonjour Claude 

    J'espère que ton weekend à été calme sans trop de grosses chaleurs qui fatigue énormément. depuis quelques jours les températures sont plus douce le matin 19° on respire mieux. Je pense bien à toi Claude je relis souvent tes poèmes comme je viens de faire ici et des roses tu en verras encore éclore de jolie tu les aimes tant et nous  verrons encore tes poèmes nous ne nous lasserons jamais de les lire et relire. Je t'embrasse affectueusement mon ami doux lundi

    Marlène

    5
    Dimanche 7 Juillet à 19:19

    Bonsoir Ami Poète

    tes lignes sont superbes

    mais combien tristes

      Comme ton coeur saigne

    comme tes larmes  ravinent ton visage

    et  comme ton corps ploie sous la douleur

    Saches que de tout coeur je suis avec Toi

    et que les milles bisous que je t'envoie

    estompent un peu tout cela.

    Encore bisous de fée

     

    4
    Vendredi 5 Juillet à 21:35

    bonsoir mon cher Claude , quel texte si triste pour nous ... car on peux penser à plein de choses 

    mais ... non , tu nous en écriras encore beaucoup de si beaux poèmes !  on ne t'oubliera pas !! 

    c'est sur !!!  ...  on t'embrasse   prend soin de toi  Albert et Danièle  ... amicalement

    3
    Vendredi 5 Juillet à 17:02

    Bonjour Claude 

    Ce sont des ligne qui touche énormément que de tristesse je lis mais même virtuelle tu as des amis qui pense à toi, j'espère en tout cas que se sera le plus loin possible la vie est courte c'est vrai mais il faut vivre ce qu'elle peut nous donner avant de quitter ce monde est de retrouver nos chers disparu Claude j'espère que tu arrive à reprendre un peu le goût de la vie, je sais que c'est dur car je suis passé par là il y a maintenant 32 ans à la fin de l'année mais sa place est toujours là dans un coin de mon cœur à jamais et pour toi se sera ta maman je t'embrasse très fort Claude à bientôt

    Marlène

    2
    Vendredi 5 Juillet à 15:22

    Bonjour mon Poète ! Merci pour ces magnifiques lignes !!!

    Très peu sur la blogo je souffre de la chaleur . J'espère que tu vas au mieux !!! Bisous !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :