• LA NATURE GERCEE

    LA NATURE GERCEE


    NATURE GERCEE

     
    La nature est gercée de mélèzes tout roux
     Le ciel bleu les observe, pâle, l’air doux
     L’astre du jour réchauffe un peu leurs épines dorsales
     Mais demain, peu à peu ces épines en cavale
     Mettrons à nu, la solitude de toutes leurs toisons
     Au lointain le froid usera l’horizon
     Demain sera le jour de nouvelles aubes grises
            Les brouillards incestueux sans soucis de la bise
     Régneront à nouveau sur les forêts conquises
     Le fond des bois, là où règne la nuit les fantômes
     Ceux que les grands corbeaux noirs ignorent en somme
     Afin de se fondre dans les douceurs de la brume
     Le fond des bois et ses candides fraîcheurs
     lorgneront tout là haut les sommets en blancheurs
     C’est la haute magie de la peinture en cimes
     Celle qui éclaire la montagne sublime
     En scintillant de belles croix  d’étoiles
     Sous la douceur de l’aurore lèveront le voile
     Pour briller toujours plus immaculées d’or
     Quand l’astre du matin nagera dans leur décor

    « JE MARCHETROIS ROSES »

  • Commentaires

    24
    Samedi 13 Décembre 2014 à 14:19

    Bon week end à vous deux

    Bisous

    23
    Samedi 13 Décembre 2014 à 07:16

    Je relis....

    Bon et doux weekend CLAUDE

    @micalement

    timilo

    22
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 16:07
    Cathybelg

    Précédemment, tu "marchais" dans l'automne, pour arriver doucement vers l'hiver qui transforme le paysage... "Gerçures" déjà mais moins douloureuses lorsque tes vers s'en font l'écho... Ton poème est d'ailleurs empli d'espoir, Cher Claude.

    J'aime beaucoup cet écrit et la photo aussi...

    Prends bien soin de toi. Je continue d'espérer que ta maman va mieux également.

    Sincères et amicales pensées,

    Je t'embrasse,

    Cathy.

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    21
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 14:16

    Coucou Claude ,Oui cela fait du bien de relire ta poésie et un grand merci d'avoir 

    trouver l'énergie de passer chez moi . La tempête est épuisante et cliquer dans

    ces conditions n' aide pas à aller mieux ! . Repose toi bien au chaud ,

    bisous  

    20
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 10:39

    Bonjour Claude

    ce n'est pas comme dans ton poème le ciel n'est pas bleu mais gris et je sens qu'une averse n'est pas très loin .....et la nature toujours aussi mouillée les terres regorgent d'eau un petit bonheur de relire tes poèmes même si je n'ai pas toujours un moment pour aller un peu plus loin mais je n'oublie jamais de venir faire ma petite lecture si rien ne m'empêche..

    passe une douce journée Claude en espérant que mon petite commentaire te trouvera en meilleurs forme

    gros bisous

    Marlène

    19
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 18:40
    18
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 17:21

    "Ils quittent un à un le pays

    Pour s'en aller gagner leur vie

    Loin de la terre où ils sont nés

    Depuis longtemps ils en rêvaient

    De la ville et de ses secrets

    Du formica et du ciné

    Les vieux ça n'était pas original

    Quand ils s'essuyaient machinal

    D'un revers de manche les lèvres

    Mais ils savaient tous à propos

    Tuer la caille ou le perdreau

    Et manger la tomme de chèvre

    Pourtant que la montagne est belle

    Comment peut-on s'imaginer

    En voyant un vol d'hirondelles

    Que l'automne vient d'arriver ?"

    Elle est belle toute blanche  de neige,

    elle reviendra belle couverte de fleurs

    au printemps tu pourras t'y promener

    ce sont mes souhaits pour toi cher Claude.

    Santé pour tous les deux dans mes prières,

    mes pensées vont vers vous...

    Je t'embrasse très fort

    De moi...à toi

    Mamie Marielle.

     

    17
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 13:45

    Merci Poète................................je te tends le bout du nez........

    16
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 11:57

    Coucou Claude

    Encore pas en avance aujourd'hui ...pour te faire un coucou je suis allée

    faire un petit tout pour dérouiller mes genoux cela fait du bien une demi

    heure de marche ....cette nuit il a plu et ce matin un peu mais j'ai voulu

    profiter du petit rayon de soleil qui est apparu après la pluie avant qu'il

    ne disparaisse lui aussi

    douce journée Claude

    et gros bisous

    Marlène

    15
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 09:05

    bonjour mon Claude

    je vois que l'automne t'inspire, moi j'ai mis quelques feuilles en protection après avoir fait mon streap tase chez Marie mdr

    hier entraînement de pétanque, on n'a pas eu d'eau mais il faisait frais.

    hier soir grosse déception avec le psg, pas surclassé mais maladroit devant le but.

    bonne journée

    à plus

    amitié

    mimi

    14
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 21:09

    Bonjour

    Très joli poème, surtout quand tu aimes les mélèzes comme moi. À vrai dire c'est mon arbre préféré .Autant il est beau à l'automne quand il brille en jaune doré, autant il est beau au printemps avec ses doux rameaux .

    Merci et bravo.

    13
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 16:15
    12
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 13:13

    Contente de te relire !

    Tes mots sont toujours agréables à lire...

    Je me pose un instant et c'est un vrai plaisir !

    Bonne journée à toi

    11
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 12:00

    Très heureuse de te retrouver avec ce beau poème et surtout ta photo automnale ! .  

    De pouvoir écrire est très détendant et encourageant pour aller mieux . La nature

    n'est jamais gercée sur la côte à cause du climat mais elle l'est sur les Pyrénées

    pas loin de Biarritz . Un grand merci pour ton commentaire qui me fit plaisir !

    Repose toi bien , bisous , Susan

     

    10
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 08:45

    Bonjour Claude

    Merveilleux poème ou la nature présente son charme de l'automne au couleur du soleil à l'hiver qui maintenant installe son manteau blanc........monsieur soleil n'a pas l'air de vouloir nous réchauffer il fait très froid 0° ce matin..........je te souhaite une douce journée Claude en espérant que vous va pour le mieux pour toi et ta maman

    je t'embrasse avec toute mon amitié

    Marlène

    9
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 07:33

    Chaque saison présente un charme que le poète met en mots qui chantent son amour de toujours

    amicalement

    Claude

    8
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 06:32

    Tu es le poète de cette nature que ta plume se plait à merveille poétiser..

    Un bien joli poème que tu as écrit là ,CLAUDE bravo...

    Content de te retrouver..

    Douce journée

    @MICALEMENT

    timilo

    7
    Mardi 9 Décembre 2014 à 20:21

    bonsoir Claude , moi je viens de faire une balade en rève avec toi !

    c'est toujours aussi bien écrit !  merci  !

     passe une belle semaine  et heureux que tu es repris tes beaux poèmes   amicalement  

    bonne soirée   A+

    6
    Mardi 9 Décembre 2014 à 20:01

    J'étais un arbre en fleur où chantait ma Jeunesse

    J'étais un arbre en fleur où chantait ma Jeunesse,
    Jeunesse, oiseau charmant, mais trop vite envolé,
    Et même, avant de fuir du bel arbre effeuillé,
    Il avait tant chanté qu'il se plaignait sans cesse.

    Mais sa plainte était douce, et telle en sa tristesse
    Qu'à défaut de témoins et de groupe assemblé,
    Le buisson attentif avec l'écho troublé
    Et le coeur du vieux chêne en pleuraient de tendresse.

    Tout se tait, tout est mort ! L'arbre, veuf de chansons,
    Étend ses rameaux nus sous les mornes saisons ;
    Quelque craquement sourd s'entend par intervalle ;

    Debout il se dévore, il se ride, il attend,
    Jusqu'à l'heure où viendra la Corneille fatale
    Pour le suprême hiver chanter le dernier chant.

    5
    Mardi 9 Décembre 2014 à 19:55

    Très cher,  

    tu n'as pas perdu la main...

    ni la tête, oh combien !

    la nature pour demain

    préparera un beau matin

    dans le secret du lointain

    cette montagne adorée

    ne sera plus gercée

    elle te prendra la sublime

    te gardera  jusqu'aux cimes !

    Je te remercie de ton commentaire, je suis très triste  pour ton Noël , 

    Je pense que je serai seule aussi...mais pas la même situation...

    Mes pensées sont vers toi, je t'embrasse très fort.

    de moi...à toi.

    Mamie marielle.

    4
    Mardi 9 Décembre 2014 à 19:44

    Heureuse de te lire cher poète, Dame Nature a froid à présent ... tes mots savent si bien parler pour elle ...

    Elle restera fière cependant, fière et belle à qui sait la regarder et surtout l'aimer.

    Gros bisous

    3
    Mardi 9 Décembre 2014 à 19:00

    et le froid peu à peu s'installe et contente de voir que tu reprends la plume

    2
    Mardi 9 Décembre 2014 à 18:57

    Contente de te lire cher Claude, tu vas mieux ?

    Belles descriptions dans ton poème, chez moi aussi la nature est gelée, ce matin les routes étaient verglacées, de vraies patinoires

    gros bisous bleus

    lili

    1
    Mardi 9 Décembre 2014 à 18:33

    Bonsoir Poéte eh bien que c'est beau mais ici la nature n'est pas encore "gercée" mais quand même la fraîcheur s'installe ! merci c'est un agréable moment de te lire et çà fait plaisir c'est que tu vas mieux! bisous du soir !

                         

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :