• L'HOMME DEVIENT

    L'HOMME DEVIENT


     L’HOMME DEVIENT ……


     
    L’homme devient pieux, la douleur devient son maître
     Il apprend à souffrir, il apprend à se connaitre
     Il se connait mieux, il apprend ses souffrances
     Il infléchi sa voix qui garde sa vaillance
     Sa chair est triste, il reste seul dans le soir
     Il reste lui, comme l’arbre et ses branches d’espoirs
     Il fait des rêves étranges qui ainsi le pénètre
     Il laisse faire le temps, il combat ses peut êtres
     Il pleure dans son cœur, comme dans celui de la rose
     La rose qui vit son temps comme toutes les choses
     Sans rage, sans désespoir son cœur bat de sa prose
     Celle que lui inspire le silence sans l’odeur de la rose
    V L
     

    « JE NE CROIS PLUSDOULEUR DU TEMPS »

  • Commentaires

    4
    Jeudi 17 Juillet 2014 à 15:38

    Alors plus assez de piété dans ce monde qui va à la dérive ou l' homme ne sait plus prendre le 

    temps de regarder une rose ! . Bonne fin de semaine Claude malgré la canicule et à bientôt ,

    bien amicalement  ,

    Christiane

    3
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:53

    Oui et il faut que l'homme devienne pieux, car malgré tout ce qu'il voit il faut continuer de croire en l'homme et en son devenir

    amicalement

    Claude

    2
    Mercredi 21 Mai 2014 à 20:11

    Bonsoir Claude,


    Une petite rose de Lorraine, n'oublie pas un poète...en son parfum divin de l'Amour infiini.


    Je te souhaite une très belle soirée Claude ainsi qu'à ta maman.


    Ma rose d'amitié. Bisous affectueux.


    Corinne (Cronin)


    1
    Vendredi 16 Mai 2014 à 16:15

    Bonsoir Claude,

    Très beau poème sur ce que devient l'Homme, celui qui aura su tel un arbre, ne jamais se déraciner, en sa force, en sa sève de vie, en ses racines profondes, élevant toujours ses branches vers les cieux...là où il aura su puiser toute son énergie, en la vie, tant dans ses douleurs que ces moments de bonheur, se taire, en silence, comme seuls savent faire les arbres qui murmurent à nos oreilles...ces arbres, remplis de sagesse, et qui vous accueillent en leur refuge et protecteur.L'homme du fond de sa douleur, cependant, n'oublie jamais la Rose, en l'Amour infini, car la Rose EST SILENCE est pour l'homme qui a su l'aimer, et continuera de l'aimer en sa source inspiratrice. Cependant, "sans l'odeur de la rose"...mais en sa mémoire, un poète, garde à jamais sur son coeur, "le parfum unique de la rose". C'est un élixir d'amour éternel...Magnifique  poème ainsi que cet image qui je pense "Victor Hugo ?" pardonne-moi, si ce n'est point lui. Merci pour ce breuvage poétique exquis. Merci de ta venue, toujours fidèle en ma rose poétique, qui honore de par ta plume, mes écrits. Je te souhaite ainsi qu'à ta maman un bon et doux week-end. Il fait grand soleil sur ma terre de Lorraine ! Je t'envois mes rayons d'amitié, affectueux et chaleureux. Bisous. ma rose. Corinne (Cronin)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :