• IL FAUT VIVRE mais je reste en pause

    IL FAUT VIVRE


    IL FAUT VIVRE
            VIVRE

           
    Il faut vivre, rien ne vous en délivre,
            la vie inflexible tourne les pages de son livre.
            Il n’y a pas de pages blanches,
            Les pensées défilent en avalanche.
            Chaque page est déjà écrite par avance,
            On les tourne une a une est ce vraiment une chance ?
          
     On passe du blanc au noir
            Des soupirs des désespoirs.
            Où se cache le joli bleu ?
            Celui qui donne du bonheur aux yeux,
            On lit et médite en même temps,
            On s’interroge sur le présent.
            Car rien ne change vraiment,
            Et si tout s’arrêté sur l’instant ?
            On essaye de tourner la page,
            La suivante est encore écrite j’enrage.
            Alors j’ai tenté de fermer le livre
           
    Le silence de la solitude m’enivre,
            Méditer, prier, marcher, s’abandonner,
            Dans le silence des jours et des nuits a rêver,
            Rêver est ce bien le mot sur les maux ?
            Tous sont gravés difficile les prendre en défaut.
            La gravure ne s’efface pas elle use,
            Tout le mal s’en échappe, pleine en est l’étuve.
             Il faut vivre avec ce traumatisme en déchirure,
             Il faut le soudoyer vivre en sinécure.
            La rééducation un combat perpétuel,
            Orthodoxe où religieux on en appelle a l’éternel.
             Alors il faut s’affranchir et s’abandonner,
            Oublier les liens de tous ceux aimés qui vous ont oublié,
            Effacer enfin ces liens qui ont nom : passé.
            On ne veut plus les voir revenir ils vous ont abusés.
            Aimer c’est pardonner, je pardonne mais je n’oublie pas,
            Je réapprends à marcher, avec le cœur sur d’autres pas.
            Avec le temps qu’il me reste je veux vivre en paix,
            Il me reste mes roses qui seront toujours à mes côtés.
            Je vais vivre sans chanter avec mon passé et mon avenir
            Les oiseaux se cachent pour mourir.

    « JE PROLONGE MA PAUSELE JOUR SE LEVE »

  • Commentaires

    16
    Samedi 6 Juillet à 08:54

    Bonjour Claude, merci pour ce beau poème. Je pense bien à toi et t'envoie beaucoup de courage. Grosses bises.

     

    15
    Jeudi 4 Juillet à 07:07

    Bonjour cher Claude

    Merci, j'espère que tu reprends doucement, la vie continue malgré tout , pour ma part je ne suis pas trop en forme en se moment, peut-être la grosse chaleur que nous avons eu jusqu'à 45° en plein soleil, je n'aime pas l'été il faudrait avoir le printemps toute l'année se serait tellement bien. Mais il faut se faire aux caprices de la nature. On lui à fait beaucoup de misère et maintenant elle se fâche sérieusement. Je vais te souhaiter une très belle fin de semaine et dépose des bisous d'amitié au bas de ta page à lundi 

    Marlène

    14
    Samedi 29 Juin à 21:51

    Une de "mes" roses pour toi cher Claude, elle a eu très chaud et les autres se sont desséchées...

    Mais jamais ne disparaissent totalement les roses, leur âme est là, éternelle en son sillage de beauté!

    Gros bisous et pensées d'amitié pour toi...

    Cendrine

    13
    Lundi 24 Juin à 06:46

    Bonjour Claude 

    J'espère que tu vas un peu mieux je pense souvent à toi et j'espère que tout va bien le temps passe mais je pense souvent à toi et espère que tu iras mieux je t'embrasse affectueusement

    Marlène

    12
    Samedi 22 Juin à 15:34

    Un écrit si émouvant ami poète...

    A fleur de mots, de coeur et d'âme, tu offres de toi, de cette flamme d'intimité qui rapproche les êtres et les aide à traverser les difficiles chemins de la vie.

    Je pense à toi et t'adresse mes pensées les plus affectueuses...

    Gros bisous et ma tendresse amicale

    Cendrine

    11
    Mercredi 19 Juin à 09:04

    Coucou Claude 

    Comment vas--tu j'espère en tout cas que tu reprends un peu le moral, je pense souvent à toi. Le cœur a besoin de s’épancher, la douleur ensevelie dans le silence est un accroissement de peine

     

    mais les amis(es) sont là. Tendres pensées Claude à bientôt ton amie

    Marlène

    10
    Mercredi 12 Juin à 19:55

    "Si le malheur perce le coeur
    Il faut essayer d’apprendre
    A s’adapter
    ……..
    Ses limites les affronter
    Surpasser sa force
    La peine ne s’effacera jamais
    Mais
    Il fait oser la vie
    Avoir un rêve assez puissant
    Assez grand
    Pour comprendre
    Qui la vie est ainsi
    Il faut croire
    A son entourage
    Essayer de croire
    Que nous sommes une étincelle divine

    car l’amour est divin 

    il rallume toujours notre foi d’y croire
    Le temps d’un passage sur terre
    Croire à cette mission
    Croire en soi
    A autrui
    A la vie
    Admirer la beauté de la nature
    Au delà des étoiles
    Avec des yeux d’âme de poésie
    Continuer a aimer
    La souffrance sert a communiquer
    De cette solitude
    Si dur
    La liberté de vivre
    Même si la joie n’est plus notre maison
    d’avant
    On a cette lumière intérieur
    Nous redonne confiance
    Malgré la souffrance
    Elle nous fait aimer
    L’amour…"

    9
    Mardi 11 Juin à 10:23

    Merci Claude je suis contente d'avoir de tes nouvelles j'espère que tu reprends petit à petit elle sera toujours près de toi tu sais pour moi c'est pareil et cela pourtant fait des année qu'il n'est plus de ce monde demain je vais chez ma fille on aime bien reparler de certaines choses bisous claude à bientôt 

    Marlène

    8
    Lundi 10 Juin à 11:54

    IMG_2889b0906

    « C’est dans la rosée des petites choses que le cœur trouve

     

    Son matin et se rafraîchit ».

     

    (Khalil Gibran)

     

    7
    Lundi 10 Juin à 11:53
    6
    Lundi 10 Juin à 09:56

    Bonjour Claude,  je pense bien à toi dans ces moments difficiles à traverser, je les connais bien. Courage et espoir. Merci pour ton beau poème, si vrai. Grosses bises.

    5
    Dimanche 9 Juin à 19:20

    "N’abandonne pas , N' abandonnons pas » ,
    « Les homme forts pleurent aussi,
    Tout le monde passe sa vie en espérant,
    Que tout se réalisera sans aucun souci. »....

    malheureusement.....

     

    4
    Dimanche 9 Juin à 09:43

    Douces pensées Claude

    Bisous bisous

    3
    Samedi 8 Juin à 19:02

    Très joliment écrit 

    Oui chaque jour

    il faut remercier 

    La vie 

    L'embrasser 

    La partager 

    Avec force 

    Il faut tenir 

    Et poursuivre 

    Bon courage 

     

    2
    Samedi 8 Juin à 18:15

    bonjour Claude,

    Contente de te revoir, personne ne t'a oublié, on a toutes pensé à toi, prends le temps nécessaire pour remettre de l 'ordre chez toi et continuer à te reposer.

    Pendant ton absence j'ai fait quelques bêtises, ben oui pas douée la lambinette de saint mandé....

    Je te fais des gros bisous

    Vivre malgré tout

    Je vis car je ne l’ai pas choisi
    Oui! Je nuis née par une union
    Depuis, je grandis et je mène une vie, une vie qui m’a choisie!
    Et ce qui est merveilleux, je vis depuis avec passion.
    Pourquoi? Car j’ai décidé de me battre
    De me battre pour franchir les obstacles
    Et oui nous sommes ici pour passer des épreuves
    Maintenant à nous de faire nos preuves!

    Ma vie n’est pas facile,
    Il y a des jours pour moi fragiles et difficiles
    Où j’ai envie de tout abandonner!
    Mais une personne qui me tient à coeur
    M’a appris à voir malgré tout le bonheur
    Cette personne m’a fait comprendre la vie
    L’importance de me battre pour mon avenir
    Pour ceux qui viennent derrière nous!.......................

     

    1
    Samedi 8 Juin à 18:14

    Bonsoir Claude 

    que c'est beau on tourne une page mais oublie jamais il faut malgré tout vivre je suis heureuse de te lire et de parcourir ces belles phrases le live s'ouvrira de temps en temps pour retourner vers nos souvenirs mais on ne le referme jamais complètement merci Claude je pense bien à toi je t'embrasse affectueusement 

    Marlène



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :