• ELLE ME REGARDE

    ELLE ME REGARDE

       
    ELLE ME REGARDE

      
       
    Elle lit
         Sans bruit
         Chaque nuit
         Par-dessus mon épaule
         Comme une maitresse d’école
         Une chance
         Son silence
         Eclaire ma passion
         Sans aucune punition
         Chaque soir
         Sa lumière : un espoir
         Se penche sur mon sommeil
         Me tenant en éveil
         Mais au-delà de minuit
         Vacille sans bruit
         Au fronton de l’inconnu
         Corrige mes vers nus
         C’est la lampe du ciel  
         Qui me cache l’éternel
         Dans mes voyages de lumière
         Quand l’esprit quitte la terre
    Les yeux fermés
    Dans la nuit à errer
    Au bal des étoiles
    S'ouvre le voile
    Sur le chemin toujours
    Pour un voyage d'amour
     Je ne briserai jamais
     Ce doux moment de paix

    « LES ARBRASSONSPANNE »

  • Commentaires

    30
    Lundi 27 Octobre 2014 à 19:33

    Très beau poème.

     

    29
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 12:57
    Cathybelg

    Douce osmose avec celle qui éclaire tes nuits et chacun de tes écrits, Cher Claude... Ce poème est un bel hommage à l'éclairage que tu es seul à percevoir.

    Je t'embrasse bien amicalement,

    Cathy.

    28
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 14:02

    non je n'efface rien...P T D R.....lecomble c'est que celui qui a fait 4 momes à la ségolene a fait voter le mariage pour tous...mais comme certains rentrent avec lui dans la salle de bains sans doute qu'il a des atouts cachés....fou rires...
    Quand à toi....garde la forme et le moral...çà va aller mon mimi

    BIZ

    27
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 13:38

    re claude

    tu as raison j'ai oublié notre cher françois et tant d'autres mais mon blog n'aurait pas suffit mdr.

    ces incapables font le lit des extrèmes et ne s'en rendent même pas comptent ils sont dans leur monde.

    hier j'ai terminé troisième, je tiens une putain de forme en ce moment et pourtant le moral est moyen.

    la pluie a cessé je vais d'onc m'aérer l'esprit en sortant le petit chien.

    bonne fin de journée

    amicalement

    mimi

    efface si ca te gène

    26
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 11:59

    BONJOUR CLAUDE

    pas eu le temps de passer ce matin car je préparais une AG associative.

    hier troisième sur 50, ca fait deux jours où je suis excellent (avec mes coéquipiers mdr) je vais me la péter mdr.

    par contre aujourd'hui petit crachin breton depuis le lever.

    je vais rester bien tranquille cet aprem

    à plus

    mimi

    25
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 11:41

    mon cher Claude , je te remercie beaucoup pour tes coms poètiques qui me font très très plaisir !  moi je ne sais pas écrire comme toi !

    passe une belle journée  A+ amicalement  

    Cherrueix dept 35

    24
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 08:58

    Bonjour  Claude

    je viens m'accrocher à cette petit lueur et c'est avac elle que je relis toujours avec autant de plaisir

    ces mots qui court sur ta page.

    douce journée Claude

    bisous d'amtiié

    Marlène

    23
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 07:55

    Je relis...... très beau


    Bonne journée CLAUDE


    @+


    timilo

    22
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 07:08

    Lumière de la nuit comme la lune éclaire le monde cette petite lampe éclaire mon amitié qui luit dans la nuit comme une étoile filante...!

    Amitié ( ce com fait office de newletter )

    21
    Mardi 14 Octobre 2014 à 22:29

    Bonjour M. Claude

     

    Quel joli texte....comme  j'aimerais bien pourvoir le dire d'une aussi jolie façon.

     

    Au plaisir

    20
    Mardi 14 Octobre 2014 à 11:22

    Coucou Claude bonjour,

    J'arrive des courses mais quel brouillard ce matin

    là il a l'air de se dissiper un peu j'espèer que le soleil

    viendra nous réchauffé après toute cette pluie que nous

    avons eux bon on ne va pas se plaindre ici car les pauvres

    dans le Gard et l'Hérault se sont les départements les plus touché

    passe un doux mardi Claude

    gros bisous

    Marlène

    19
    Mardi 14 Octobre 2014 à 09:26

    bonjour Claude

    Hier j'ai gagné mon concours de pétanque ce n'est pas si souvent que ca m'arrive, j'étais super heureux d'avoir si bien joué pour une reprise. j'y retourne cet aprem pour honorer la mémoire de notre feu président dcd il y a quelques années en plus le soleil, comme hier, est présent.

    je te souhaite une très bonne journée

    ce soir si je suis rentré à 18h ce qui n'est pas gagné je regarderais l'équipe de France de foot.

    à plus mon ami

    amitié

    mimi

    madame m'appelle je dois éplucher quelques chataîgnes mdr

    alors  quand madame crie monsieur accourt mdr

    18
    Lundi 13 Octobre 2014 à 18:46

    J'aime aussi ces lumières discrètes dans la nuit, naturelles, comme celle des étoiles ou de la lune, ou celles des lampadaire dans les ruelles de mon petit village !

    Quand tout est tranquille dehors et dans la maison et que je prend le bouquin du moment pour lire à la lueur d'une petite lampe !

    Merci pour cette nouvelle poésie !

    Bonne soirée àtoi

    17
    Lundi 13 Octobre 2014 à 17:21

    Douce lumière qui accompagne le sommeil qui se montre mais qui ne nous emporte pas comme on le voudrait dans de beaux rêves ...

    Doux mots qu'il faut lire et relire à la nuit tombée ...

    Bonne soirée et gros bisous d'amitié

    Annick

     

    16
    Lundi 13 Octobre 2014 à 16:21

    Cher Lagardère j'ai tellement de plaisir à te lire que j'ai invité Juju à prendre connaissance de tes belles lignes pour ma part je pensais à la lampe pour moi c'est elle ma longue compagne dans la nuit ! bonne fin de journée en ce lundi  bisous !

     

    15
    Lundi 13 Octobre 2014 à 15:57

    Un joli talent ! Bravo et merci !

    14
    Lundi 13 Octobre 2014 à 15:01

    Bonjour chér Claude , un poème d'une grande douceur dont je te remercie . Oui cette lampe nous tiens compagnie 

    pendant nos nuits blanches ! . Te souhaite un bon début de semaine et prend bien soin de ta santé , bisous 

    Susan

    13
    Lundi 13 Octobre 2014 à 14:18

    Bonjour l'ami

    Belle très belle description de cette compagne qui accompagne souvent le poète et le rêveur.

    Bisous tout plein

    12
    lamichederennes
    Lundi 13 Octobre 2014 à 12:20

    bonjour Claude

    merçi pour tes sentiments d'amitié à mon égard ca me touhe.

    j'aime beaucoup ce texte qui évoque la lumière à travers la lampe qui à chaque instant peut s'éteindr faute de carburant... cette lumière de la vie illumine l'humanité qui a trop tendance à souffler dessus pour nous mettre dans le noir le plus fatal.

    beau soleil aujourd'hui et comme j'ai envie de me changer les idées je vais aller faire mon concours de pétanque du lundi.

    je te souhaite une bonne fin de journée

    amitié 

    mimi un breton qui ne demande qu'à voir cette luumière le plus longtemps possible

    11
    Lundi 13 Octobre 2014 à 11:59

    cette semaine démarre mal....mon mari c'est pris le talon dans un trou recouvert de feuilles au bois de vincennes en courant....rien de cassé , mais le pied doit rester dans la glace...............

    10
    Lundi 13 Octobre 2014 à 11:38

    Elle déclenche les passions alors surtout ne pas s'en passer...Bises Claude et bonne semaine

    9
    Lundi 13 Octobre 2014 à 11:36

    bonjour Claude ! quel talent pour écrire de si beaux poèmes !  qui laissent  réveur !

    j'aime aussi la photo de la lampe !!!  

      merci à toi  passe une belle journée  A+  amicalement

    8
    Lundi 13 Octobre 2014 à 11:36

    Bien joli poème Claude que tu as écrit là

    La lampe dans la chambre est une rose blanche
    Qui s'ouvre tout à coup au jardin gris du soir ;
    Son reflet au plafond dilate un halo noir
    Et c'est assez pour croire un peu que c'est dimanche.

    La lampe dans la chambre est une lune blanche
    Qui fait fleurir dans les miroirs des nénuphars ;
    On ne sait plus quel jour il est, ni s'il est tard,
    Sauf qu'on est doux comme à la fin d'un beau dimanche.

    Sourire de la lampe en sa dentelle blanche
    Qu'on dirait une coiffe où dorment des cheveux ;
    Lampe amicale aux lents regards d'un calme feu
    Qui donne à l'air de chaque soir l'air du dimanche.

    7
    Lundi 13 Octobre 2014 à 09:48

    Bonjour poète Lagardère que tes lignes sont belles j'affectionne  énormément !!! doux lundi bisous !

     

     

    6
    Lundi 13 Octobre 2014 à 08:57

    Bonjour Claude

    Merci pour cette belle poésie des mots rempli de tendresse aussi doux que la lumière de cette lampe qui éclaire ces phases

    de gros orages cette nuits aussi et coupure de courant ce matin il pleut  moins fort.

    je vais te souhaiter une douce journée

    gros bisous

    Marlène

    5
    Lundi 13 Octobre 2014 à 06:52

    Une lumière dans la nuit efface nos craintes...

    Rien n'est plus angoissant que les bras que nous offrent Morphée ... On ne sait jamais

    Joliment écrit

    Douce journée CLAUDE

    @micalement

    timilo

    4
    Lundi 13 Octobre 2014 à 06:32

    Nous sommes guidé par les étoiles et par les murmures portés par le vent, quand le coeur est brûlure , il faut apprendre à revivre...

    bonne journée

    bisous

    marie

    3
    Lundi 13 Octobre 2014 à 06:28

    Il est des instants d'errance qui ne sont que des voyages vers l'espérance

    amicalement

    Claude

    2
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 23:13

    une belle manière de définir la lune

    1
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 23:04

    Tu décris là une belle compagnie qui t'éclaire avec douceur dans tes nuits sans sommeil

    J'aime beaucoup

    gros bisous bleus



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :