• BONNE FÊTES DE FIN D’ANNÉE A TOUTES @ TOUS

    BONNE FÊTES DE FIN D'ANNEE A TOUS


     
    LUMIÈRE DE  NOEL


    La lumière perceptible un peu plus chaque jour,
    Ne se voit pas à l’œil nu, mais s’éclaire d’amour.
    L’âme du cœur existe sans vivre,
    Mais peu à peu, avec l’annonce biblique s’enivre,
    De cette naissance de l’enfant divin,
    Portant en lui sa lumière sans fin.
    C’est une lumière de paix pour le monde et les hommes,
    Qui vient sonner dans tous les cœurs, dans tous les homes.
    La conscience universelle résonne dans la nuit, dans le jour,
    Les rois mages prosternés témoins devant l’amour.
    Le berger, l’astre qui éclaire la femme,
    Il est né cet être divin, né d’une divine flamme,
    Porteur d’espoir, porteur d’amour, porteur de paix,
    Que sa lumière soit sur les êtres de bonne volonté.
    Cette lumière souffle ses parfums depuis le ciel,
    Pour inonder les hommes du cœur de l’éternel.
    Ce cœur beau comme celui de la colombe,
    De son sang bleu enivrera le monde.

    BONNES ET JOYEUSES FÊTES DE FIN DE L’ANNÉE A TOUTES @TOUS

    Claude

    BONNE FÊTES DE FIN D'ANNEE A TOUS



    « LE SANG BRÛLE A VIEPRIERE POUR LA TERRE du pape François à l'occasion de Noel »

  • Commentaires

    59
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 18:39

    bonsoir mon cher Claude , merci pour ton com souvenirs et poètique ! 

    oui on aimé cette ville , j'en publie 6 ou 7 articles ...  

    tu viens quand tu veux bien sur !  si ça te dit  ... 

     cathédrale Saint-Pierre Angoulême la cathédrale St Pierre ...

    amicalement  on vous embrasse  Albert et Danielle   A+

      • Mercredi 20 Janvier 2016 à 19:55

        Merci cher Albert 
        Je passe quand je le peux dans mon éther
        J'ai passé de belles vacances a Angoulême
        Ces doux souvenirs à mon cœur s'enchaînent
        Dans cette cathédrale de belles émotions
        Pendant un instant en dévotions
        Merci
        Je vous embrasse tous les deux
        Claude

    58
    Dimanche 27 Décembre 2015 à 15:23

    Salut l'ami Claude, je viens de te positionner dans mes favoris ainsi je pourrais te retrouver plus facilement car ton lien n'est toujours pas valide amitiés

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    57
    Lundi 21 Décembre 2015 à 08:37

    Bonjour Claude

    un petit coucou pour te souhaiter un bon début de semaine

    je serais en pause jeudi je fais le noël chez mon frère cette année

    mes enfants sont partis en voyage.

    je te souhaite une douce journée à demain

    gros bisous avec toute mon amitié

    Marlène

    56
    Dimanche 20 Décembre 2015 à 12:02

    8d518edd

    je te vois...c'est l'heure de se lever...........mouahhhhhhh

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 18:04
      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 14:57

        Tous les rêves sont permis
        Je n'ai jamais fais cela de ma vie
        Te voilà fixée
        Pour l'éternité
        PTDR
        Bizzz


      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 14:45

        normal....tu me portes toujours le petit déjeuner au lit......mort de rire......

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 14:05

        Je me lève toujours avant la baronne de st Mandé
        B I Z
        Claude

    55
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 17:30

    Afficher l'image d'origine

    J'espère qu'il serra doux chez toi

    Un cadeau en papillote  de velours pour Maman et toi...

    De bonnes choses ....et la santé  possible, au mieux...

    Je t"embrasse et te le souhaite de tous mes voeux

    De moi...à toi...

    Mamie marielle.

     

      • Vendredi 18 Décembre 2015 à 18:43

        Mon cadeau sera sur ce que je viens de t'écrire si les résultats ??????
        Dans le sens que mon cœur souhaite et améliore mon état
        MERCI de ces mots en tendresse 
        Puisse cette fin d'année et noël être pour toi de la même délicatesse 
        Je t'embrasse
        A TOI....DE MOI
        Claude

    54
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 14:10

    Les Provençaux apportaient au foyer le joyeux cariguié, ou vieux tronc d'olivier choisi pour brûler toute la nuit; ils s'avançaient solennellement en chantant les paroles suivantes : Caclio fio. Cache le feu (ancien).

    Bouto fio. Allume le feu (nouveau).

    Dieou nous allègre. Dieu nous comble d'allégresse !

     

    Le plus ancien de la famille arrosait alors ce bois, soit de lait, soit de miel, en souvenir de l'Eden, dont l'avènement de Jésus est venu réparer la perte, soit de vin, en souvenir de la vigne cultivée par Noé, lors de la première rénovation du monde. Le plus jeune enfant de la maison prononçait, à genoux, ces paroles que son père lui avait apprises :

    " O feu, réchauffe pendant l'hiver les pieds frileux des petits orphelins et des vieillards infirmes, répands ta clarté et ta chaleur chez les pauvres et ne dévore jamais l'étable du laboureur ni le bateau du marin. "

     

    Cette scène si touchante de la bûche de Noël occupe toute une salle du musée d'Arles ; en voici la description : Neuf mannequins de grandeur naturelle sont groupés autour de la cheminée dans laquelle flambe la bûche de Noël. La première personne de gauche est l'aïeul, en costume du dix-huitième siècle. Il arrose, il bénit la bûche avec, du vin cuit et prononce les paroles sacramentelles. Cette formule renferme tout à la fois une prière et d'heureux souhaits pour toute la famille, debout devant la table chargée des plats réglementaires.

     

    Alègre ! Alègre ! Dieu nous alègre.

    Calendo ven, tout ben ven

    E se noun sian pas mai, que noun fuguen men !

    Dieu vous fague la graci de veire l'an que ven.

     

    Dieu nous tienne en joie ; Noël arrive, tout bien arrive ! Que Dieu nous fasse la grâce de voir l'année prochaine, et si nous ne sommes pas plus nombreux, que nous ne soyons pas moins ! "

     

    En face, assise, l'aïeule file sa quenouille. Derrière elle, le fermier, aîné des garçons, dit lou Pelot, s'appuie sur la cheminée, ayant sa femme vis-à-vis. A coté du Pelot, sa jeune sœur, souriante et rêveuse ; elle s'entretient avec lou rafi (valet de ferme). Près de la table, à gauche, l'aînée des filles prépare le repas, tandis qu'au fond le guardian, armé de son trident, et le berger avec son chien, se préparent à assister au festin familial. Une jeune enfant écoute religieusement la bénédiction du grand-père (benedicioun d'ou cacho-fio) (Le Museon Arlaten, par Jeanne de Flandreysy).

     

    Mistral, quand il fut nommé membre de l'Académie marseillaise, en cette langue provençale si colorée, qu'il parle si bien, nous a donné, dans son discours, un tableau pittoresque de cette scène ravissante de la bûche de Noël :

    " Au bon vieux temps, la veille de Noël, après le grand repas de la famille assemblée, quand la braise bénite de la bûche traditionnelle, la bûche d'olivier blanchissait sous les cendres et que l'aïeul vidait, à l'attablée, le dernier verre de vin cuit, tout à coup, de la rue déjà dans l'ombre et déserte, on entendit monter une voix angélique, chantant par là-bas, au loin dans la nuit. "

     

    Et le poète nous conte alors une légende charmante, celle de la Bonne Dame de Noël qui s'en va dans les rues, chantant les Noëls de Saboly à la gloire de Dieu, suivie par tout un cortège de pauvres gens, miséreux des champs et des villes, gueux de campagne, etc., accourus dans la cité en fête.

     

    " Et vite alors, tandis que la bûche s'éteignait peu à peu, lançant ses dernières étincelles, les braves gens rassemblés pour réveillonner ouvraient leurs fenêtres, et la noble chanteuse leur disait : " Braves gens, le bon Dieu est né, n'oubliez pas les pauvres ! " Tous descendaient alors avec des corbeilles de gâteaux, et de nougats - car on aime fort le nougat dans le Midi - et ils donnaient aux pauvres le reste du festin ".

     

    Comment résister au désir que nous avons depuis longtemps de publier la bûche de Noël de Frédéric Mistral qui a bien voulu correspondre avec nous et nous donner des renseignements si intéressants sur les coutumes de Noël.

     

    Cette description si gracieuse, si poétique, faisait primitivement partie du poème de Mireille : l'auteur a cru devoir la supprimer pour éviter les longueurs. (Il faut être bien puissant et bien sûr de soi pour négliger un tel tableau ou le reléguer dans les bas côtés de son œuvre. Lisons, relisons la traduction de ces beaux vers. Quelle naïveté ! Quelle beauté simple et pieuse ! Quelle rusticité pleine de saveur! De plus, quelle noblesse fière ! Oui, c'est ainsi que doit être sauvée Pâme d'un peuple et maintenue la haute tradition d'un pays. Chaque stance est soutenue par un souffle divin (X***)).

     

    " Ah ! Noël, Noël, où est ta douce paix ? Où sont les visages riants des petits enfants et des jeunes filles ? Où est la main calleuse et agitée du vieillard qui fait la croix sur le saint repas ?

     

    " Alors le valet qui laboure quitte le sillon de bonne heure, et servantes et bergers décampent, diligents. Le corps échappé au dur travail, ils vont à leur maisonnette de pisé, avec leurs parents, manger un cœur de céleri et poser gaiement la bûche au feu avec leurs parents.

     

    Du four, sur la table de peuplier, déjà le pain de Noël arrive, orné de petits houx, festonné d'enjolivures. Déjà s'allument trois chandelles neuves, claires, sacrées, et dans trois blanches écuelles germe le blé nouveau, prémice des moissons.

     

    Un noir et grand poirier sauvage chancelait de vieillesse. L'aîné de la maison vient, le coupe par le pied, à grands coups de cognée, l'ébranlé et, le chargeant sur l'épaule, près de la table de Noël, il vient aux pieds de son aïeul le déposer respectueusement.

     

    Le vénérable aïeul d'aucune manière ne veut renoncer à ses vieilles modes. 11 a retroussé le devant de son ample chapeau, et va, en se hâtant, chercher la bouteille. H a rois sa longue camisole de cadis blanc, et sa ceinture, et ses braies nuptiales, et ses .guêtres de peau.

     

    Cependant, toute la famille autour de lui joyeusement s'agite... - " Eh bien? Posons-nous la bûche, enfants ? - " Allégresse ! Oui ". Promptement, tous lui répondent : " Allégresse. " - Le vieillard s'écrie : " Allégresse ! Que notre Seigneur nous emplisse d'allégresse ! Et si une autre année nous ne sommes pas plus, mon Dieu, ne soyons pas moins ! "

     

    Et, remplissant le verre de clarette devant la troupe souriante, il en verse trois fois sur l'arbre fruitier. Le plus jeune prend l'arbre d'un côté, le vieillard de l'autre, et sœurs et frères, entre les deux, ils lui font faire ensuite trois fois le tour des lumières et le tour de la maison.

     

    Et dans sa joie, le bon aïeul élève en l'air le gobelet de verre : " 0 feu, dit-il, feu sacré, fais que nous ayons du beau temps ! "

     

    Bûche bénie, allume le feu ! Aussitôt, prenant le tronc dans leurs mains brunes, ils le jettent entier dans l'âtre vaste. Vous verriez alors gâteaux à l'huile et escargots dans l'aïoli heurter dans ce beau festin vin cuit, nougat d'amandes et fruits de la vigne.

     

    D'une vertu fatidique vous verriez luire les trois chandelles, vous verriez des esprits jaillir du feu touffu, du lumignon vous verriez pencher la branche vers celui qui manquera au banquet, vous verriez la nappe rester blanche sous un charbon ardent et les chats rester muets ! 

     

     

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 13:57

        Je connais très bien les coutumes de la Provence ma voisine
        Il y en a d'autres très festoyant-es d'autres plus intimes
        Mais ce sont des traditions pleine de tendresse et de douceur
        Toutes restent chères à mon coeur
        Je t'embrasse
        Claude

    53
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 09:19

    Bonjour Claude,

    c'est déjà la fin de la semaine bientôt Noël le temps passe

    tellement vite, c'est une fête ou il y a joie et amour mais

    pour certains le calme et d'autres une personnes ou deux

    qui vous manque ainsi et la vie, je n'aime pas ces fêtes

    et j'espère que ce sera vite passé, je pense le faire avec

    mon frère et ma belle sœur.

    je te souhaite Claude une douce journée et un très doux

    weekend avec toute ma tendresse

    gros bisous

    Marlène

      • Vendredi 18 Décembre 2015 à 13:39

        Je n'aime pas trop non plus ces fêtes
        Mais la vie reste la vie sans faire la fête
        Il faut les vivre bien où mal  même si c'est pas égal
        Doux week-end à toi
        Je t'embrasse
        Claude

    52
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 02:21

    Bonsoir dans ma nuit doux Poète !  Excuse-moi je ne disais pas "çà" pour toi je sais bien que çà peut être pratique ce système de réponse pour "Qui" ne peut se déplacer facile ... mais je reste sur mes positions na !!! bon je ne passe pas pour çà mais pour ce qui suit ... encore merci !

    tu peux en profiter et avec mon sapin en fond également !!! Douces pensées dans ma nuit !

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 14:03

        La liberté de penser reste à mon cœur précieuse
        Ce n'est pas à toi que je viendrais faire des reproches soyeuses
        PTDR
        Il se trouve que j'aime cette possibilité
        Mais il faudrait que ekla puisse prévenir de cet état de fait
        En attendant je t'embrasse avec toute ma ferveur
        De ce qui déborde de mon coeur
        Claude

    51
    Jeudi 17 Décembre 2015 à 19:24

    La nuit de Noël

    L'air est glacé, mais la nuit est sereine, 

    Les astres clairs nagent en un ciel pur ; 

    J'entends gémir les eaux de la fontaine ; 

    Le firmament étale son azur.

     

    L'airain battu d'un coup triste et sonore 

    Seul a troublé le repos de la nuit. 

    Il est une heure, et moi je veille encore ; 

    Je veille seul, et le repos me fuit.

     

    Oh ! que de fois le silence nocturne 

    Prêta son calme à mes songes divers ! 

    Oh ! que de fois ma lampe taciturne 

    M'a vu rêver, lire, tracer des vers !

     

    Nuit de Noël, derniers jours de l'année, 

    Oh ! que de jeux, de paix et de plaisirs 

    Vous rappelez à mon âme fanée ! 

    Et tout a fui sous de nouveaux désirs !

     

    Comme d'un rêve aussi doux que rapide, 

    Il me souvient de ce bonheur passé. 

    Bonheur d'enfance, imprévoyant, avide, 

    Que la raison a si vite effacé...

     

    Il me souvient de ces cadeaux magiques 

    À mon réveil offerts dès le matin, 

    Et du foyer, et des plombs fantastiques, 

    Dont les contours présageaient le destin.

     

    Me disaient-ils que je serais poète, 

    Victime, hélas ! des désirs de mon coeur ? 

    Que le chagrin ferait courber ma tête, 

    Et que jamais je n'en serais vainqueur ?...

     

    *

     

    Déjà la cloche a répété quatre heures ; 

    Je veille encor, je veille pour chanter. 

    Un bruit soudain ébranle nos demeures ; 

    Quelle douceur je trouve à l'écouter !

     

    Quels sons divins, quelle auguste harmonie 

    L'airain du temple exhale dans les airs ! 

    Comme l'espoir, mon âme rajeunie 

    Entend vibrer les célestes concerts.

     

    Nuit de Noël, nuit de paix et de joie, 

    C'est dans ton sein qu'un Sauveur nous est né. 

    Le coeur soumis qui marche dans ta voie, 

    Humble et joyeux, n'est pas abandonné.

     

    Ô mon Sauveur, viens éclairer ma route ! 

    Viens me couvrir des ailes de la foi ! 

    Ouvre mon âme et dissipe mon doute ; 

    Viens, je t'attends et je me livre à toi.

      • Jeudi 17 Décembre 2015 à 19:49

        Je garde de la nuit de noël 
        De doux souvenirs dans mon ciel éternel
        Sortir de l'église après la messe
        Trouver  et fouler une blanche neige épaisse
        être les premiers avec ma sœur
        marquer de nos pas la neige immaculée: bonheur
        Arriver à la maison voir les grands parents
        Devant la cheminée où cuit la saucisse de chou lentement
        C'était pour le réveillon
        Toute la famille chantait à l'unisson
        Dieu longue était cette nuit
        Pour découvrir les cadeaux bénis
        BIZZZZZ
        Claude

         

    50
    Jeudi 17 Décembre 2015 à 12:46

     "Vienne la nuit sonne l’heure

     Les jours s’en vont je demeure »

     

    Guillaume Apollinaire

     

    passe te faire un ti bisou et te souhaiter une douce semaine

     

    49
    Jeudi 17 Décembre 2015 à 11:10

    Coucou Claude

    Mon petit passage, je ne t'oublie pas c'est un bonheur ici ou la bas de pouvoir lire tes poésies qui m'ont toujours fait rêver je vois que tu réponds sur ton blog dommage nous ne recevons pas les réponses je crois qu'eklablog n'est pas encore au top...mais je te remercie pour ta gentillesse qui me fait chaud au cœur.

    je te souhaite une douce journée qu'elle te soit illuminée et sereine

    gros bisous  à demain

    Marlène

      • Jeudi 17 Décembre 2015 à 12:37

        Je sais très bien que tu ne m'oublie pas
        Tu n'as plus à me prouver que tu es toujours là
        Depuis longtemps j'ai pu en faire le constat
        Soit en remercié avec mes plus douces pensées
        Je t'embrasse avec toute mon amitié
        Claude

    48
    Jeudi 17 Décembre 2015 à 10:34

    Bonjour Claude,

    Ton poème à la couleur divine de cette lumière remplie d'amour et de paix. Dans le jardin de ton ciel poussent de belles étoiles Claude que beaucoup auraient envie de cueillir pour en faire un bouquet de NOEL. Merci de nous offrir une lecture si agréable en nous racontant de merveilleuses choses. Sache que je suis heureuse de te lire à nouveau. Bisous et bonne journée. Cette paix dont tu parles devrait briller dans le coeur de chaque homme.

      • Jeudi 17 Décembre 2015 à 12:33

        Merci à toi chère Corinne
        Tes pensées sont lumineuses et divines
        Je suis autant heureux que toi de te lire aussi profondément
        Mais mon passage sera limité dans le temps
        Même si je vais mieux plus rien ne sera comme avant
        Je ne peux plus assurer d'être partout présent
        Merci encore à toi de ce doux moment
        Je t'embrasse affectueusement
        Claude


    47
    Jeudi 17 Décembre 2015 à 00:06

    Si votre texte pouvait en inspirer plus d'un,ce serait magnifique.

      • Jeudi 17 Décembre 2015 à 10:05

        Dommage que ce ne soit point vous  le premier
        Avec un penseur tel que vous je l'eu bien mérité
        Bien amicalement
        Claude

    46
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 21:01

    L'encre de ta plume vient en cette période de Noël éclairer chaleureusement ton blog. C'est un plaisir que de lire ces quelques vers ...Passe de bonnes fêtes également...Bises Claude

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 21:11

        Merci chère paradisalia de te lire
        Merci en tout cas de venir l'écrire
        A toi aussi des fêtes merveilleuses
        Pour que cette fin d'année à ton cœur soit heureuse
        Je t'embrasse
        VL/Claude

    45
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 16:52

    Bonjour Claude

    je suis en retard mon Claude je suis contente de te revois sur le blog  , je suis heureuse de voir que tu as pu écrire un magnifique poème pour Noel et j'espère que tu passera de bonnes fêtes retrouvons pour un instant notre âme d'enfant, merci de continuer à nous faire rêver et rêvons  de Paix pour un soir car le monde est loin d'être ce que l'on voudrais douce soirée, je t'embrasse avec toute mon affection et ma tendresse amie

    Marlène

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 17:42

        Très chère Marlène peu importe le temps 
        Autant en emporte le vent
        Dans cette période de l'avent
        Le temps n'est plus présent
        Seul importe ce qui est cher au cœur
        Ta fidélité est un gage de bonheur
        Tu es ce doux rayon de soleil
        Dont mon âme s'émerveille
        Que tes souhaits deviennent réalité
        Dans cette période tourmentée
        Merci
        Je t'embrasse
        VL/Claude


    44
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 16:00

    Coucou chér Claude , oui tes voeux poétiques nous apportent beaucoup de joie ! . Que cette colombe et ange gardien vous protègent toi et ta maman en cette nouvelle année qui espérons sera sous le signe de la paix ! . Repose toi bien , je t'embrasse et à en 2016 ! , escapade , 

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 17:32

        Merci très chère ta fidélité m'est précieuse
        Que cette colombe te rende aussi heureuse
        Qu'elle fasse stopper toutes les guerres
        Pour que règne enfin la paix sur terre
        Je t'embrasse
        VL/Claude


    43
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 12:16

     

    DE LA PAIX POUR TOUS

     

    Que les flammes de la paix ;

    Sans toutefois s’éteindre,

    Brulent dans tous les continents.

    Que les flammes de la paix

    Sans toutefois s’éteindre ,

    Brulent toutes traces de haine entre les hommes.

     

    Qu’elles brulent…

    Brulent les traces de toute volonté de puissance ,

    Toutes traces d’esprits de domination

    Pour que les hommes

    Sans pareil vivent dans la fraternité

    Dans la solidarité sans pareil.

     

    Enterrer tout ce qui dans le monde.

    Entrave l’unité des nations !

     

    Que les hommes , sans distinction,

    Se sentent concernés par un devoir

    Devoir de sauvegarder la paix

    Paix sans laquelle,

    Toute dignité, tout droit se fait insipide.

     

    L’amour …

    Le respect de l’autre

    Sans ce qui peut y conduire

    L’amour et le respect de la dignité humaine

    Comme une colombe .

    La paix s’installe dans les coeurs

    Vole au dessus de tous les pays.

     

    Afficher l'image d'origine

    bonnes fêtes à vous deux et meilleure santé

    je vous embrasse tous les deux

    danielle

     

     

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 13:14

        Que cette belle colombe passe aussi sur st mandé
        Pour que vive dans ton cœur de doux moments de paix
        Que ses plumes aux caresses soyeuses
        Soient le bonheur pour toi et ta famille dans des fêtes merveilleuses
        Ces instants inoubliables qui s'incrustent dans le cœur de tes yeux
        Pour vivre dans le temps beaucoup de moments heureux
        Merci de ton message délicieux
        Je t'embrasse sur le bout du nez
        VL/Claude

         

    42
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 12:08

     bonjour mon petit poète ,

     mais que je suis heureuse de te lire mais aussi rassuré quand tu marques que c'est pour les fêtes oui ta santé prime avant tout tu as toujours su trouver les bonnes solutions et la volonté de t'en sortir tu auras toujours la force de puiser les ressources qui te permettrons de trouver cette sérénité et la paix dans ton coeur  ton texte est magnifique  a mon tour de te souhaiter de bonnes fêtes  avec et auprès de ta petite maman  monette qui t'embrasse très fort 

    creche_29.png

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 13:09

        Moi aussi chère Monette je suis heureux de te lire
        Tu sais mieux que personne le courage qu'il faut pour vivre
        Alors pour un moment forcer cette vie pour un peu de bonheur
        C'est éprouver dans son fort intérieur de forts sentiments du cœur
        Tu es aussi une grande dame avec un cœur immense et généreux
        Il bat de la plus belle couleur qui soit celle de tes yeux 
        Merci . Je t'embrasse affectueusement
        VL/Claude


    41
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 10:31

    Un ami blogueur vient de me dire 

    De passer chez toi

    Et comme j'ai bien fait 

    C'est géant ce que tu écris 

    @ Bientôt 

     

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 13:20

        oui elle aime écrire et  ...  bon am  mon cher Claude et +++

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 11:33

        Merci mais je ne suis pas un géant
        Mais j'écris simplement
        Ce que me dicte le cœur de mes sentiments
        Je suis très touché 
        De vos mots en sincérité
        Bien sincèrement à vous
        VL/Claude

    40
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 10:12

    "C’est là que j’ai compris

    Que ce qui compte n’est pas la plume

    Mais l’âme de celui qui la tient

    Car même si ma plume est brisée

    Ce texte m’appartient

    C’est là que j’ai compris

    Que ce qui compte n’est pas rêver

    Mais prendre en main son destin

    Car même si ma plume est brisée

    Mon avenir m’appartient

    J’ai pris une simple plume

    Pour illustrer la paix

    Juste une simple plume blanche

    C’était celle d’une colombe

    Elle me l’a donnée

    Puis s’est envolée

    Elle a disparu

    Sous le ciel étoilé" (Extrait de La colombe de M.J.)

     

    L'âme de celui qui la tient...c'est bien toi Cher Claude

    Alors ce que tu désires...j'espère qu'elle l'apportera...pour nous tous...

    Je t'embrasse très, très fort....je t'envoie un  petit rayon  de soleil  du Berry.

    De moi...à toi..

    Mamie Marielle.

     

     

     ~~ Le matin des Etrennes ~~ de A. Rimbaud

     

     

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 11:26

        Comme il est beau et tendre ton soleil du Berry
        Il brille de merveilleux rayons qui illuminent la vie
        Il caresse tendrement l'âme
        Avec ses douces flammes
        Comme la douceur de la plume
        Que ton cœur met à la une
        Tes souhaits comblent mon cœur
        Tu es la reine de bonheur
        J'espère que pour toi aussi ce que tu désires
        Voit la douce colombe t'aider à le vivre
        Merci chère mamie
        Je t'embrasse très fort aussi
        A..toi...de moi
        VL/Claude


         

    39
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 07:04

    Aujourd'hui la lumière c'est toi, tu ne peux mesurer la joie que tu nous donnes en réapparaissant à l'occasion de ces fêtes de fin d'année. Tu portes en toi l'espoir et l'enfant roi va te donner la paix en te couvrant d'amour.

    Belles fêtes de fin d'année

    Amicalement

    Claude

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 10:21

        Mon cher ami claude le penseur
        Tes mots sonnent à mon cœur
        D'un véritable bonheur
        Je viens de dire à juju que c'est pour moi beaucoup d'efforts
        Mais le bonheur que j'en éprouve est très fort
        Alors pour les fêtes cela mérite un peu de volonté en sacrifice
        En début d'année je redeviendrai sage très vite sans vices
        C'est la vie qui le veut, la santé aussi
        L'amour de l'enfant roi donne accès au paradis
        Mais je fais cela pour toi et mes meilleurs ami (e)s
        Le bonheur et la tranquillité au quotidien est à ce prix
        Mais je te dis encore MERCI...à toi mon ami
        Je t'embrasse affectueusement
        VL/Claude

         

    38
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 03:02

    Coucou mon Poète une visite dans ma nuit ou le sommeil a fui ... oh il reviendra peut-être dans 1 ou 2 h faut s'y faire et heureusement qu'il y a internet pour rêver d'ailleurs ! Je ne savais pas que tu faisais tes réponses ici ... Sans doute que pour toi c'est moins fatiguant mais je ne trouve pas que ce "système" mis en place soit convivial puisqu'il évite au blogueur de passer te rendre visite ! Bref tu as raison et d'autres sans doute trop fatiguées  également je ne suis pas là pour la critique tu le sais ! Je continue ma balade de noctambule parfois désenchantée ... te fais de gros bisous !

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 10:10

        Ma chère juju ce que tu dis me concernant est faux
        Car je passe malgré tout chez toi ce tantôt
        Mais j'aime ce principe de répondre en direct
        C'est poli et plus correct
        Je te rassure je ne ferais pas cela tous les jours
        Ma santé ne me permet pas trop de discours
        C'est beaucoup d'efforts pour moi
        Connaître un instant l'émoi
        D'être chez toi
        Je t'embrasse
        VL/Claude


    37
    Mardi 15 Décembre 2015 à 18:50

    De tout cœur, merci pour ce magnifique poème!

    Bonnes fêtes également,

    profitons de chaque instant !

    Amitiés.

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 21:46

        De tout cœur aussi
        A toi merci
        Pour tes mots gentils
        Qui touchent ma vie
        Bien amicalement
        VL/Claude

    36
    Mardi 15 Décembre 2015 à 18:48

    Heureuse de te lire et de trouver encore une aussi jolie poésie sur ta page.

    Je te souhaite de bonnes fêtes entouré de ce que tu aimes !

    Bizzzzous

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 21:43

        Puisse ces fêtes êtres pour toi aussi belle 
        Ai son des tambourins de ta Provence belle
        Je t'embrasse affectueusement
        Bien à toi
        VL/Claude


    35
    Mardi 15 Décembre 2015 à 17:21

    Un vrai bonheur de te lire cher Claude

    Oui que la douce colombe éclaire le monde d'une lumière divine et fasse régner la Paix

    Bonnes Fêtes de fin d'année à Toi aussi.

    Une nuée de bisous bleus

    Lili

    34
    Mardi 15 Décembre 2015 à 16:21

    "Mais quelle est cette effervescence

    Que l’on ressent de toutes parts ?

    Des petits lutins ont beaucoup de patience

    Pour tout préparer avant le départ.

    Le Père Noël, assis derrière son bureau,

    Répond aux lettres des enfants sages.

    Il note, avec attention, le nom des cadeaux

    Qu’il emportera pour son grand voyage.

    Dehors le grand traineau se remplit,

    Les rennes trépignent et s’impatientent.

    Toutes les étoiles scintillent dans la nuit

    Qui s’annonce des plus pétillantes !"

    Karine Persillet

     

    Je  t'embrasse très fort

    et je vaire lire le beau boème que tu nous offres.

    Mamie marielle.

     

    ~~ Le matin des Etrennes ~~ de A. Rimbaud

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 21:39

        Merci chère Marielle
        Tu es toujours l'étoile la plus belle
        Celle qui donne aux cœur de mes yeux
        La plus belle couleur qui rend heureux
        Cette soirée scintille et illumine ma vie
        hypnotisé par de beaux yeux verts du Berry
        Je t'embrasse affectueusement
        A toi...de moi
        VL/Claude


    33
    Mardi 15 Décembre 2015 à 15:27

    à toi aussi ça fait plaisir de te lire

    32
    Mardi 15 Décembre 2015 à 15:27

    bonjour mon cher Claude , et heureux de te lire ...  avec ce si beau poème

    sur ces fêtes de l'enfant divin !  et ...  c'est très beau !!!  merci ...

     passez de belles fêtes  et prenez soin de vous deux ... !!!

     on vous fait de gros bisous  A++  amicalement   

    mes fleurs du moment     en 12/2015

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 13:21

        merci Claude  A+  amicalement

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 21:30

        Merci cher Albert de ces pensées
        Que les fêtes de fin d'année
        soient pour vos deux cœurs
        De doux instants de bonheur
        VL/Claude'
         

    31
    Mardi 15 Décembre 2015 à 15:07

    Bonjour mon doux poète comme je suis contente de te lire ! J'espère de tout mon vieux coeur que tu vas passer de très belles fêtes de fin d'année avec ta chère Maman !  Vas doucement mais sûrement ! Je t'embrasse et à très bientôt !!! 

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 21:27

        Merci chère JUJU ton vieux cœur
        Inonde de son sang bleu le bonheur
        Ta générosité et ta gentillesse en sont toutes étoilés
        Puisses tu longtemps inonder les yeux
        De cette belle couleur bleu
        Je t'embrasse
        VL/Claude




    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :