• AVOIR ET ËTRE

    AVOIR ET ËTRE


     AVOIR ET ÊTRE

     
    Avoir veut être
     Pour être
     Etre ne veut pas avoir
     Pour rester être
     Qui a raison : avoir où être
     Avoir, peut-il rester avoir, sans avoir
     Avoir, peut-il être sans être, sans avoir ?
     Être, peut il rester être sans être ?
     Être, peut-il être sans avoir, sans être ?
     Si avoir ne peut pas être sans être, peut-il rester avoir sans avoir ?
     Si être ne veut pas d’avoir sans avoir, peut-il rester être sans être ?
     Avoir qui n’a pas d’être, restera-il avoir sans avoir ?
     Avoir qui ne peut pas avoir d’être peut-il rester avoir sans autre avoir d’être ?
     Être qui n’a pas d’avoir, restera-il être sans être ?
     Être qui ne veut pas d’avoir d’être peut-il rester être sans autre être d’avoir ?
     Avoir, être, où ne pas avoir, c’est quand même avoir
     Être, avoir, où ne pas être, c’est quand même être
     Si avoir est être, être est avoir, à quoi sert être ?
     Si être est avoir, avoir est être, à quoi sert avoir ?
     Avoir peut être en restant avoir
     Etre peut avoir en restant être
     Avoir où être ce n’est qu’une histoire de verbe qui change avoir en être, pour que soit être où avoir
     A voir
     A être
     AVOIR ET ÊTRE

    toile peinte par mes soins

    « SEPTEMBREQUAND DANSE LA ROSE..... JE PROLONGE MA PAUSE »

  • Commentaires

    20
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 21:21

    Ils sont inséparables ces deux auxiliaire et toi gentil poète, tu nous offre l'opportunité de les mettre dans tous les sens... Y méditée... Les comprendre! Bravo mon chevalier! Bisous!

    19
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 20:19

    Cher Claude, ta sensibilité poétique est à  fleur de peau et bonheur de réflexion. Tu sais aussi nous envoûter avec la sensibilité des images, avec ton talent visuel. Ta peinture est magnifique, empreinte de mystère, de séduction, ces visages sont l"incarnation de nos pensées profondes, enfouies là où l'Esprit veille sur ses trames fécondes.

    Avoir ou Être...

    Avoir et Être...

    Je préfère Être à Avoir mais Avoir, avec le sens du partage, est une belle réalité.

    Merci pour la beauté et la richesse de tes mots et pour tes messages emplis de gentillesse. J'espère que tu vas bien, que tu parviens à te reposer. J'ai lu tes textes précédents, magnifiques, je n'ai pas pu t'écrire les derniers jours car jeudi dernier j'ai subi coup sur coup deux crises d'épilepsie et j'ai perdu mon tonus musculaire pendant plusieurs jours ensuite.

    Je t'embrasse bien affectueusement, je te souhaite une belle soirée ami poète!

    Cendrine

    18
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 17:44
    Cathybelg

    Ce sont là des questions que je ne me suis jamais posées, Cher Claude. Mais elles valaient la peine d'être approfondies. Et le plus difficile était de le faire en poésie...

    Une réflexion qui m'a beaucoup séduite.

    Bravo pour l'ensemble, car le tableau est mystérieux lui aussi...

    Je t'embrasse bien amicalement,

    Cathy.

    17
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 15:46

    bonsoir l'artiste,

    si tu avais un petit moment pour m'expliquer ton poème

    ce poème là aurait bien besoin d'un maitre comme toi pour nous être expliqué..........merci Claude

    réponse non urgente.....

    ps: j'écoute François....

    bisou

    16
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 11:49

    bonjour Claude

    un petit coucou un peu en retard .....pour te demander comment tu vas ......le temps à changer aujour'hui le ciel est gris

    est-ce la pluie je vois que dans le midi il y a des inondations toujours à la même époque pas très rassurant tout ça

    j'espère que tu n'as pas ce problème vers toi.

    je vais te souhaiter sous ce beau verbe être que je viens de relire avec plaisir

    une douce journée prends soin de toi petit poète

    bisous affectueux

    Marlène

    15
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 10:53

    Bonjour l'artiste,

    Ta toile est très jolie, mais elle donne plutôt l'impression d'être faite en terre glaise qu'à la peinture

    Mon mari faisait le même genre de peinture que toi avant qu'on se marie.

    douce journée à toi

    bisou

    14
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 09:10

    bonjour Claude

    avoir un hêtre et se protéger dessous en cas d'orage peut-être dangereux l' être attire la foudre et nos dirigeants disposant de nos avoirs passe pour des êtres ignobles et sans scrupules dont ils devront répondre devant Dieu.

    sinon j'ai retrouvé mon train train habituel, pétanque, foot, courses etc.. mais mon esprit est déjà porté vers mon prochain départ. profitons-en avant que hollande et vals nous pique tout. et ce n'est pas avec ses 8 euros par mois en plus qu'on va programmer d'autres voyages...

    je te souhaite une très bonne journée

    amitié

    mimi le breton de la déconne

    13
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 16:28

    Bonjour Poète

     ou la la

    pas facile de répondre a ces questions là...

    Aimer être ou ne pas être

    Déjà vous commencez par être

    Puis vous naissez

    ensuite souvent vos parents vous poussent

    à être ce qu'ils auraient aimés être

    a vos yeux vous êtres ce que vous aimez

      mais au regard de votre socièté

    ce n'est pas ainsi qu'elle vous voyez

    Etreou ne pas  Ne pas être... pendant longtemps

     pour par dire jusqu'à votre fin vous chercherez 

    Rares sont ceux qui parviennent à faire , à etre

    ce qu'ils ont décidé,

    Sans se mettre à dos votre sociète

     

    Bisous poète

    Ta toile me plait

    quand aurais je cette faculté

    de pouvoir comme toi 

    aussi bien peindre et dessiner

     

     

     

     

     

     

     

    12
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 16:03

    Re bonjour Claude , je ne peux pas commenter ton poème car mes neurones sont paresseux en ce 

    Mercredi ! . Ta peinture ressemble étrangement à la mienne car je travaille avec une pâte à papier

    sur aggloméré qui est poncée puis peinte à l'acrylique + vernis ! . Je photographierai quelques

    unes pour te les envoyer en privé par contact si j' y arrive  ! . Bonne soirée d'été ou presque , 

    bises , Susan

    11
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 11:37

    Bonjour Claude

    magnifique cette poésie ....c'est un verbe que j'adore mais surtout lorsqu'il est conjugué au présent ....car j'aimerai dire que je suis encore !!!! mais le temps passe et le verbe être ce conjugue maintenant au passé .....j'ai été mais je ne peux plus être ....comme avant avec le temps qui passe mais mon carractère reste le même j'ai toujours autant d'amitié et de gentillesse à son donner la méchanceté je ne connais pas.

    douce journée Claude

     bisous affectueux

    Marlène

    10
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 11:26

    Bonjour chér Claude , là tu me fais réfléchir et j'ai dû lire deux fois ton poème ! . Ce matin pas moyen 

    de phosphorer car pas en forme alors tu m'en excuseras . Ton oeuvre insolite est tout à fait à mon 

    goût , toutes mes félicitations . Profite bien de ce beau temps , bisous , Susanmoney

     

    9
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 10:38

    "Avoir '' et '' Etre ''

     

    Le verbe ‘’ Avoir ‘’ et le verbe ‘’ Être ‘’

    En français, on est bien les maîtres

    On vous le dit sans vanité

    Suivez-nous ! C’est la vérité

     

    Nous commençons par le verbe ‘’ Être ‘’

    Que préfèrent les hommes de lettres

    Je suis conjugué à tout temps

    Me voici un autre au présent

     

    ‘’ Je suis, tu es, il est, elle est ‘’

    C’est mon départ, c’est mon aller

    ‘’ Nous sommes, vous êtes, ils sont, elles

    Sont ‘’. Répétez ma courte échelle.

     

    Après m’avoir appris, voilà

    C’est le verbe avoir qui est là

    Qui finira notre poème

    En parlant juste de soi même

     

    Je m’appelle le verbe ‘’Avoir ‘’

    Vos ambitions ! Je peux les voir

    M’entendez-vous mes chers ? Holà

    Alors, c’est parti :’’ J’ai, tu as

     

    Il a, elle a, nous avons, vous

    Avez, ils ont, elles ont. C’est tout

    Un mot : C’est quand on se réveille,

    ‘’ Répétez-moi ‘’, c’est mon conseil.

     

    KHALID RASHDAN

     

    ton poème est trop compliqué à comprendre pour une vrai blonde a qui il ne reste qu'un tout petit neurone..............

    douce journée à toi

    je t'embrasse sur le bout du nez......

    danielle

     

    8
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 09:17

    bonjour Claude , superbe toile  !    et ton poème   donne à réfléchir ! " être on ne pas être  tel est la question ? "

    merci passe une belle journée  a+  amicalement

    7
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 09:05

    BONJOUR MON AMI LE GLAUDE

    une grosse pensée pour toi à mon retour de vacances. Déjà merçi de ta fidélité. je ne devais rester qu'une dizaine de jours, mais vu le beau temps qui s'est instalé et qui dure je suis resté trois semaines et si je ne partais pas au Portugal le 22 j'y serais resté. j'ai passé des vacances exceptionnelles, ca valait le coup d'attendre le beau temps.

    j'espère que de ton côté tu vas bien et que ta petite santé ne s'est pas dégradée.

    je vais essayé de passer un peu chez tout mes amis.

    je te souhaite une bonne journée.

    cet aprem je vais retrouver mes copains de pétanque.

    eux aussi s'impatientaient.

    à plus

    amitié

    MIMI

     

    6
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 08:06

    Faire la différence entre être et avoir et nous trouverons la sérénité.

    bonne journée

    bisous

    marie

    5
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 07:59

    Parmi mes meilleurs auxiliaires,

    Il est deux verbes originaux.

    Avoir et être, étaient deux frères,

    Que j’ai connus dès le berceau.

    Bien que opposés de caractère,

    Je pouvais les croire jumeaux,

    Tant leur histoire est singulière.

    Mais ces deux frères étaient rivaux.

    Ce que avoir aurait voulu être

    Être voulait toujours l’avoir.

    À ne vouloir ni dieu ni maître,

    Le verbe Être s’est fait avoir.

    Son frère Avoir était en banque,

    Il faisait un grand numéro.

    Alors que être, toujours en manque

    Souffrait beaucoup dans son ego.

    Pendant que être apprenait à lire

    Et ne faisait que réciter,

    De son côté sans rien lui dire

    Avoir apprenait à compter.

    Avoir amassait des fortunes

    En biens et en liquidités,

    Pendant que être, dans la lune

    Se laissait déposséder.

    Avoir était ostentatoire,

    Lorsqu’il se montrait généreux,

    Être en revanche, et c’est notoire,

    Est bien souvent présomptueux.

    Avoir voyage en classe Affaires.

    Il met tous ses titres à l’abri.

    Alors que être est débonnaire,

    Il ne conserve rien pour lui.

    Sa richesse est toute intérieure,

    Ce sont les choses de l’esprit.

    Le verbe être est tout en pudeur

    Car sa noblesse est à ce prix.

    Un jour à force de chimères

    Et parvenir enfin à un accord,

    Entre verbes ça peut se faire,

    Ils conjuguèrent leurs efforts.

    Et pour ne pas perdre la face

    Parmi les mots rassemblés,

    Ils se sont répartis les tâches

    Pour pouvoir se réconcilier.

    Et de palabres interminables

    En arguments alambiqués,

    Nos deux frères inséparables

    Arrivent à être, et avoir été.

    Texte réalisé d’après une chanson d’Yves DUTEIL

    Petit cadeau de ce que j'avais fait sur ces deux auxiliaires, je m'étais inspiré de la chanson d'Yves Duteil

    amicalement

    Claude

    4
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 07:44

    Bonjour poète Lagardère !!! Alors bravo j'ai déjà parfois du mal d'être moi  je me suis mélangée avec tous ces "avoirs" d'êtres ... une belle journée s'annonce j'espère que chez toi c'est assez calme ! bisous bon mercredi !

    3
    Mardi 16 Septembre 2014 à 23:11

    avoir et être deux auxiliaires inséparables

    2
    Mardi 16 Septembre 2014 à 22:24

    Sacré dilemne !

    Bonne nuit remplie de rêves bleus

    gros bisous

    1
    Mardi 16 Septembre 2014 à 22:14

    Un poème sur ces deux auxiliaires ! Fallait y penser ! Je l'ai  lu plusieurs fois avant de comprendre où tu voulais en venir ...

    Etre ou avoir été  ?

    Etre ou ne pas être ?

    That is a question ...

    Avoir ou savoir ?

    Moi, j'aimerais être, savoir et ...pourquoi pas avoir ! En restant ce que je suis !

    Belle soirée à toi



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :