• A TOI CHARLIE

      

             

    A TOI CHARLIE


    IL Y AVAIT CHARLIE

    LA PATIENCE DES PIERRES
    Il y avait :
    ces murs de pierre où le vent se brisa, sur les rêves des hommes, venus de l’autre côté des siècles et de la mer
    Il y avait :
    Cette croix grise par temps de pluie,
    Blanche par temps de ciel, quand la lumière pose son poids de neige sur la terre
    Il y avait :
    Cette île ouverte au jour de l’équinoxe, et la fleur fragile parmi le vent forte, parmi la vie
    Ce poème est de YVON LE MEN
    Il m’a était offert par :MARIELLE POESIE
    Il m’a inspiré le texte ci-après

    LA SUITE  QUE JE LUI DONNE POUR CHARLIE

    Il y avait :
    Les yeux masqués, les yeux éteints, impur glaçon, monstre de deuil
    Honteuses ténèbres aux mêmes larmes, du même œil
    Il y avait :
    La nuit dans l’ombre, où pleure le silence , en tout lieu, en même temps, le mort couché dit au vivant : debout
    Il y avait :
    L’aube du jour où les pierres s’agitent, imitant dans l’ombre qui tremble, les mains accablées sous l’âpre rafale
    Il y avait :
    Les agneaux de l’innocence, au cœur plein de fleurs, que les flocons encensent, leur soleil s’est empourpré du sang, où filent les étoiles du soir
    Il y avait :
    LA LIBERTE
    LA NEIGE EN DEUIL

     IL Y AVAIT CHARLIE
     
    LA PATIENCE DES PIERRES
    Il y avait :

    ces murs de pierre où le vent se brisa, sur les rêves des hommes, venus de l’autre côté des siècles et de la mer
    Il y avait :
    Cette croix grise par temps de pluie,
    Blanche par temps de ciel, quand la lumière pose son poids de neige sur la terre
    Il y avait :
    Cette île ouverte au jour de l’équinoxe, et la fleur fragile parmi le vent forte, parmi la vie
    Ce poème est : de YVON LE MEN

    LA SUITE JE LUI DONNE POUR CHARLIE

    Il y avait :
    Les yeux masqués, impur glaçon, monstre de deuil
    Honteuses ténèbres aux mêmes larmes, du même œil
    Il y avait :
    La nuit dans l’ombre, où pleure le silence , en tout lieu, en même temps, le mort couché dit au vivant : debout
    Il y avait :
    L’aube du jour où les pierres s’agitent, imitant dans l’ombre qui tremble ; les mains accablées sous l’âpre rafale
    Il y avait :
    Les agneaux de l’innocence, au cœur plein de fleurs, que les flocons encensent, leur soleil s’est empourpré du sang, où filent les étoiles du soir
    Il y avait :
    LA LIBERTE
    LA NEIGE EN DEUIL

    « CHATEAU INTERIEURCHATEAUX EN ESPAGNE »

  • Commentaires

    26
    Lundi 12 Janvier 2015 à 16:48

    nous sommes vraiment dans un drôle de monde et pourtant nous devons tjs oser crier notre liberté

    25
    Dimanche 11 Janvier 2015 à 05:32

    Ici une marche est prévue vers dix heures...

    Bon et doux Dimanche Claude

    @+

    timilo

    24
    Samedi 10 Janvier 2015 à 21:27

    Un sublime et très poignant hommage, cher Claude, tes mots m'ont émue aux larmes comme cette tragédie qui restera gravée dans nos mémoires à jamais. Surtout ne nous divisons pas, ces barbares gagneraient autrement. Pensées pour les victimes, de tout coeur...

    Je t'envoie une myriade de bisous, tendrement...

    Cendrine

    JE SUIS CHARLIE

    23
    Samedi 10 Janvier 2015 à 17:25

    bonjour claude

     oui c'est moi monette avec toute ma peine bouleversé par cette tragédie humaine  j'ai pleuré en voyant tout cela mon dieu que le monde devient difficile bon week end et gros bisouss monette

     n'oublions pas cet agent d'entretien

     

    Permalien de l'image intégrée

    22
    Samedi 10 Janvier 2015 à 16:51

    Merci cher Claude

    Comme dit mamietitine

    On ne pourra pas nous enlever notre liberté d'expression.

    J'espère que chez toi, tout va pour le mieux,ta maman et toi.

    Je vous embrasse tous les deux,

    JE SUIS CHARLIE

    De moi à toi...

    Mamie Marielle.

     

     

    21
    Samedi 10 Janvier 2015 à 15:37

     

    Ils sont partis ainsi que 6 autres personnes , après la barbarie

    perpétrée par les innommables 'il faudrait leur inventer un nom ,( même

    barbare est trop faible)....

    Ils n'ont pas tué Charlie....car on ne pourra pas nous enlever notre

    liberté d'expression....

    Merci , mon ami pour ton joli poème...

    gros bisous

    mamietiitne

    20
    Samedi 10 Janvier 2015 à 06:47

    Cet après-midi j'irai marché en pensant à eux

    Bon et doux weekend CLAUDE

    @+

    timilo

     

    19
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 21:30

    Bouleversée par les quelques recentes heures mais restons solidaires 

    JE SUIS CHARLIE

    et je t'embrasse

    Mamie Marielle

     

    18
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 11:05

    Bonjour Claude

    un petit passage sous cette belle poésie oui cela fait froid dans le dos

    mais que dire si non crier notre colère contre tout ce qui se passe

    douce journée Claude passe aussi un excellent WE

    gros bisous

    Marlène

    17
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 09:15

    Les choses sont passées, elles sont irrémédiables, mais pour que vive la liberté il faut que vive Charlie, et pour faire vivre Charlie, il suffit juste d'assurer le plus grand nombre de tirage, alors soyons nombreux à nous abonner à Charlie, ça ne fera pas revenir les disparus mais ça fera vivre leurs idées

    amicalement

    Claude

    16
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 06:12

    Que dire de plus face à tant de barbaries..

    Douce journée CLAUDE

    @+

    timilo

    15
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 19:24

     

    Moi aussi

     https://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfp1/v/t1.0-9/10392410_1593381037561781_5633274442776234182_n.jpg?oh=4cae49b895347b377cfedeb0fec5dfd0&oe=5531200C&__gda__=1429515612_24394411ec09a6691b37cf917433fa3e

    Bisous tout plein

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    13
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 17:42

    Bonne soirée à toi chér Claude , oui  ne laissons pas la folie de 

    quelques hommes détruire nos vies mais nous ne pouvons rien faire lorsqu'elle s'abat 

    avec une telle barbarie !! . Merci Claude pour ton beau poème , je t'embrasse , 

    Susan 

     

    12
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 17:36

    http://img4.hostingpics.net/pics/586473jesuischarlie.jp

    Nous ne les oublierons pas ces martyrs de la liberté d'expression et de pensée

    bisous bisous

    11
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 17:27
    Cathybelg

    Tu as su faire passer ton message avec délicatesse, Cher Claude, malgré l'ignominie de cet acte.

    Bravo pour ton hommage à CHARLIE HEBDO et à toutes ces victimes de la barbarie humaine !

    Je m'associe pleinement à ta pensée. Notre douleur est grande, mais restons solidaires pour que perdure la liberté d'expression.

    Je t'embrasse bien amicalement,

    Cathy.

    10
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 16:43

    Je suis bien d'accord avec toi et ce que tu écris chère MARLENE...nous sommes tous CHARLIE...mais sans créer de polémique avec les politiques et surtout avec ceux qui nous gouvernent je me pose des questions quand j'entends le premier ministre dire : qu'ils étaient connus et qu'on les suivait??? qui les suivait?????faut il attendre un carnage pour les arrêter? bizarre que le jour de leur méfait on ne les suive pas???? n'est ce pas messieurs hollande/walls/cazenave?????merci messieurs
    VL/Claude

    9
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 16:41

    Bonjour Claude c'est avec émotion étant encore sous le choque de cette horreur que je lis ton beau poème qui est émouvant mais si tragiquement juste dans ces circonstance.

    merci a Marielle poésie et toi de ce partage

    monique

    8
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 16:32

    Bonjour Claude

    c'est très jolie ce que tu as écris ...je viens de rentrée de Grenoble ....j'ai écouter ce qui c'est passé chez Charlie Heblo à la radio je n'avais pas la télé ou j'étais ..oui il faut devenir humain avant de dire qu'elle religion nous avons car nous avons tous le même Dieu on lui as donné le nom que l'on veut et je ne pense pas qu'il soit d'accord que l'on enlève la vie à un être humain ....lui qui l'a donne.....ce sont des gens qui ne connaisse que la barbarie......oui c'est triste se qui arrive .
    chez Charlie Hebdo et nous sommes de tout cœur dans la douleur de leur famille...mais quand  va s'arrêter ces  massacres
    Quand au gouvernement Français '(Tous confondu)ras le bol de les entendre dirent on condamne cette acte ...on veut qu'ils agissent avant que ce ne soit trop tard

    douce soirée et doux bisous d'amitié

    Marlène

    7
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 15:28

    Nous sommes tous unis pour défendre notre Liberté. Ils ont appris leur "art" à beaucoup d'illustrateurs, mon fils en fait partie. Ils ont déjà perdu leur guerre de lâches. Que l'on emprisonne ceux qui apprennent cette lâcheté aux plus faibles, dans les cités comme celle que je viens de quitter pour ma sécurité, dans les prisons. Ces prisons où ils apprennent à tuer sans état d'âme ...

    Merci à tous deux pour vos poèmes.

    Gros bisous

    6
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 15:00

    Oui ,j'ai offert ce poème à mon ami Claude, il y a quelques jours

    Bien loin de me douter qu'il l’emploierait si vite et en circonstance si abominable

    Oui cher Claude tu l'as bien employé...et nous disons NON AU TERRORISME !!

    Vive mon ami Claude, VIVE LA LIBERTE !!

    De moi à toi

    Mamie Marielle.

     

    5
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 14:17

    Tous solidaires : je suis Charlie

    4
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 11:59

    ah oui Claude  dans quel monde vit on  ?????   je suis Charlie  !! ...  ... ... 

    merci à Marielle pour cette poésie  !!!  vive la liberté !!!   bonne journée  A+

    Sur les réseaux sociaux, les internautes affichent le message "Je suis Charlie" en soutien aux victimes de l'attentat contre "Charlie Hebdo" (capture d'écran).

    3
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 11:13

    merci à toi et à Marielle

    2
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 10:56

    Meerci à Marielle merci à vous tous qui écrivez si divinement ! bisous !

    Non Non Non - arrêtez le massacre une honte pour les lâches qui se cachent derrière Dieu pour commettre ça

    1
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 10:49

    Cette poésie de YVON LE MEN m'a était donne par : MARIELLE POESIE
    Elle m'a inspiré la suite que tous malheureusement nous déplorons
    MERCI CHERE MAMIE MARIELLE
    VL/Claude




    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :