• A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

    A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

       
    A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

     
    A la recherche du temps perdu,
       Quand le cœur des roses se met à nu,
       Avoir en soit des pétales d’envies,
       Ce sont les yeux qui voient, les répandent sur la vie,
       Pour la nourrir de mots sacrés dans le noir,
       Là où pleurent les fleurs que l’infini ne peut voir.
       J’entends les bruits des gouttelettes d’eau,
       L’horizon devient un rêve où il n’y a plus d’oiseaux.
       La vie dissout le mal, les âmes obscures, fleurs de lumière,
       Eteignent l’ombre en extase des rayons dans leur fièvre.
       Je tremble, monte alors l’aube dans un vent inconnu,
       J’écoute chanter, les voix des âmes nus.
       Le temps existe-t-il encore dans son silence étrange, 
       Il court, marche, souffre de ne pleurer jamais devant les anges,
       Il vit de cet œil que l’on ne voit jamais, ni dans l’ombre, ni dans la lumière,
       Il est prés de nous, nous poursuivant dans l’ombre de la terre,
       Il est cet asile, où même la rose de son parfum ne peut atteindre,
       Il ne se voit ni avant, ni après dans son éternité, mais jamais à se plaindre.
       Je renonce à le chercher, lui ne perd pas son temps,
       Son immortalité le rend toujours vivant,
       Il ne mourra jamais dans son présent.
       Il a tracé ma vie dans les jours de ses moments.
       Il m’a fait vivre : les bonheurs, les malheurs, des pleurs,
       Il m’a pris mes plus belles roses en fleurs,
       Par lui perdu les caresses de leurs douces flammes,
       C’était des anges au ciel de mon âme.
       Maintenant, je suis à l’heure où s’enfuit le jour,
       Je n’ai plus les bras qui secourent mon amour.
       Mais reste l’espoir serein dans l’ombre où mon cœur repose,
       Mon âme est vaincue du parfum de mes roses.
       Je porte le temps perdu qui n’ouvre pas ses ailes,
       L’aube se lève, je suis épuisé de mes chaînes éternelles.
       Elle a ouvert mon cœur à tous ceux que je ne vois plus,
       Dans la recherche du temps perdu.
       Ce temps, où je ne perçois plus l’utilité de ma place,
       Dans la bousculade des mutations dont je me lasse,
       Les jours comme les nuits perdent tous leurs voleurs,
       Les minutes, les heures, consacrent tous les menteurs,
       A tous les clochers, résonnent le tocsin,
       Difficile de l’entendre dans ce tintamarre sans fin,
       Le temps bafoue, tue, trucide tous les êtres humains,
       Il ne respecte plus les règles morales et philosophiques de la vie,
       Son vent souffle la tempête de sable jusque dans l’infini.
       A la recherche du temps perdu,
       Je n’ai rien trouvé de nouveau au profond inconnu,
       Je n’ai vu que l’orgueil d’êtres plus libres,
       Limiter la liberté d’êtres moins libres.
       Je n’ai point vu de jours des épreuves sacrées,
       Mais seules, les lamentations d’êtres désespérés,
       Dans un siècle d’épouvante où tous les justes meurent,
       Pas de suprêmes soleils pour ce monde qui pleure.
       Mais ce monde dans ses vies devient irascible,
       Les innocents sont toujours pris pour cibles.
       Seul un esprit pur peut sortir du rêve de l’enfer,
       Pour que l’onde des voix profondes l’emporte dans le temps de l’éther.
       J’ai vu mon soleil se noyer dans le sang de l’inconnu,
      A la recherche du temps perdu.


    Je reste en pause hors du temps 
    Pour longtemps

    « JE SUISLE MUGUET DU 1ER MAI »

  • Commentaires

    70
    Mercredi 29 Avril 2015 à 19:31

    super heureuse d'avoir pu passer un ti moment avec toi

    69
    Mercredi 29 Avril 2015 à 13:42

    passe prendre le thé chez toi à 16 h....

    68
    Mercredi 29 Avril 2015 à 13:23

    Le muguet symbolise le retour du bonheur

     

    car c'est la plus fraîche

     

    et la plus charmante des fleurs

     

    qui s'épanouit au début du mois

     

    le plus doux.

     

    La fragilité, la blancheur

     

    et le parfum délicat du muguet,

     

    incarnent à merveille

     

    la fraîcheur, la vivacité

     

    et la vigueur du printemps.

     

    Qui n'a pas rêvé de trouver un trèfle à quatre feuilles ? 

     

    Pour vous souhaiter à tous les deux, un peu à l'avance,

     

    un joli mois de mai et une meilleure santé

    ti bisou de Danielle

    muguet 1er Mai

     

     

     

    67
    Mercredi 29 Avril 2015 à 11:01

    Bonjour Claude

    Mon petit coucou d'amitié

    dont notre vie à besoin pour

    je te souhaite une douce journée ensoleillé

    bisous  

    Marlène

    66
    Mardi 28 Avril 2015 à 21:11

    Juste pres de toi par la pensée!

    Bisous

    65
    Mardi 28 Avril 2015 à 14:25
    64
    Mardi 28 Avril 2015 à 13:35

    je t'envoie Claude , le cadeau que m'a fait ton ami Michederennes......

    63
    Mardi 28 Avril 2015 à 10:59

    Bonjour mardi....cher Claude bonne semaine

    Que les douleurs s'abstiennent

    Que le suleil pour toi revienne

    en attendant, un petit poème :

     

    Rossignolet qui chantes

    Dès le lever du jour

    De ta voix tu enchantes

    Prés et bois alentour.

    Mon cœur plein de tristesse

    Tu viens réconforter,

    Dans la nuit qui m'oppresse,

    Tu viens me consoler.

    Doux musicien de l'ombre,

    Jusqu'au lever du jour,

    De tes trilles sans nombre,

    N'arrête pas le cours.

    Car pour seul bien ne reste,

    Au veilleur malheureux,

    Sous la voûte céleste

    Que ton chant harmonieux.

     

    (Tradition - Béarn)

    http://ahp.li/4861bff0f0f268f2f8c8.gif

     

    Avec  le chant du rossignol, des bisous tout plein, de mamie

    à toi...de moi

    Mamie marielle.

     

    62
    Lundi 27 Avril 2015 à 21:39

    En passant reçois ces quelques bises...Belle fin de journée Claude

    61
    Lundi 27 Avril 2015 à 16:53
    60
    Lundi 27 Avril 2015 à 14:54

    Le temps, cher poète, est toujours magique lorsqu'on a une aussi belle et enivrante plume...

    Que ta pause te soit profitable et que mille et une petites fées te chuchotent des mots doux, parfumés de rose, à l'oreille.

    Je pense à toi, gros bisous de Paris

    Cendrine

    59
    Lundi 27 Avril 2015 à 11:52

    pour vous deux

    Muguet.

    58
    Dimanche 26 Avril 2015 à 15:09

    passe prendre un petit café chez toi......

    c'est la cata....mon mari vient de me dire que j'avais le cerveau qui n'imprimait plus...

    je n'ai pas osé lui dire, tu ne fais que de t'en rendre compte......

    il y a longtemps........déjà

    hihihi

     

    57
    Dimanche 26 Avril 2015 à 13:21
    Cathybelg

    Un petit coucou chez toi aussi, Cher Claude... Je te vois encore en pause et j'espère toujours aussi sincèrement que rien de grave n'est survenu.

    Je t'embrasse bien amicalement,

    Cathy.

    56
    Dimanche 26 Avril 2015 à 09:35

    Bonjour dimanche...on a du soleil...peut-être pas pour longtemps...voilà des fleurs  au choix pour toi !

     

    "Pour faire mes heures plus brèves,

    Plus court le temps qui m’est compté,

    Tourne tes yeux de mon côté,

    Ô belle marchande de rêves !

    Chasse de mon front les ennuis,

    Le deuil du soleil et des roses,

    Et la lenteur des jours moroses,

    Et la solitude des nuits !

     

    Pour faire mes heures plus brèves

    Tourne tes yeux de mon côté,

    Ô belle marchande de rêves

    Les rêves qu’il me faut, sais-tu,

    Sont roses, bleus, couleur de flamme,

    Et tout bas, s’ils parlent à l’âme,

    C’est d’amour et non de vertu.

    Pour faire mes heures plus brèves,

    Tourne tes yeux de mon côté,

    Ô belle marchande de rêves !

    (Armand Silvestre)"

    Avec pleins de bisous, bon dimanche à vous deux...

    à toi...de moi

    Mamie marielle

     

    A gondola of flora

    55
    Samedi 25 Avril 2015 à 20:32

    Bon week end à vous deux

    Merci...

    ti bisou sur le bout du nez

    54
    Samedi 25 Avril 2015 à 19:17

    BONJOUR TI cLAUDE

    JE NE M'ATTARDERAIS PAS SUR TES SOUFFRANCES, tu es un homme courageux qui va de l'avant t je suis fier de toi.

    mais sache que je suis tout autant heureux de te lire sur le blog.

    Mes pensées vont vers toi et je te souhaite un meilleur car tu le mérites.

    amitié

    mimi

    53
    Samedi 25 Avril 2015 à 17:32

    bonsoir mon petit poète,

      merci claude pour ce poème ou l’émotion est palpable La vie est un torrent, le temps passe et passe incessamment mais toutes les heures nous sont comptées il faudrait faire de chaque jour de notre vie soit un jour sans regret cette phrase n'est pas de moi prend soin de toi mon petit poète  je t'envoie un bateau de bisouss iodés monette

    Nos meilleurs poèmes sur la vie

    52
    Samedi 25 Avril 2015 à 14:33

    Ta belle poésie reste mais le temps passe trop vite ! . Prends bien soi 

    de ta santé ce qui est le plus important et le virtuel passe après !! .

    Bon week end chér Claude , avec une pensée de Biarritz ! , 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    51
    Samedi 25 Avril 2015 à 12:00
    50
    Vendredi 24 Avril 2015 à 22:27

    Que deviens-tu mon chevalier Poète! Je t'espère bien où tu es. 

    Bisous amicaux. Anne.

    49
    Vendredi 24 Avril 2015 à 20:50

    passe te souhaiter un  week end reposant

    moi, rien que de regarder mon mari travailler....suis fatiguée......

     papier peint maroc meknes

    48
    Vendredi 24 Avril 2015 à 19:17

    Le temps perdu ne se rattrape jamais...!

    Je te souhaite un bon week-end reçois mon amitié

    47
    Vendredi 24 Avril 2015 à 13:56

    BOn vendredi

    Bon vendredi

    bisous.

    46
    Vendredi 24 Avril 2015 à 11:41

    passe te souhaiter un bon week end

    tout en repos....

    nous en plein boulot

    ti bisou

    tulipes 2015

    45
    Vendredi 24 Avril 2015 à 11:30

    http://sd-4.archive-host.com/membres/images/156509576511482487/Fleurs/Fleurs004.gif" width="241" height="337" alt=""/>

    Tres cher Claude, j'espère une petite promenade cet aprem et evec tout

    mon coeur de mamie...je te récite un petit poème.

     

    "A l’intérieur de mon jardin

    Parmi le vert

    et la floraison

    de toutes les plantes les plus belles

    je flâne.

    Je délibère ici

    Je rêve par là.

    L’heure s’arrête

    ou plutôt s’étend pleinement,

    se déplier et s’amplifier.

    Ces tournoiements et ondulations soudaines

    de brises d’été,

    envoient tous les parfums

    dans l’air chaud.

    Contempler une feuille

    ou le motif sur le mur

    créés par des branches les plus prés.

    Ces têtes-là de fleurs dansantes

    exposent délicatement

    toute leur gloire.

    Quelle simplicité à se perdre.

    Et quelle aisance à respirer

    doucement.

    Et quelle aisance

    à avoir des pensées profondes."

    Je t'embrasse tres fort et je te souhaite une belle ballade avec des pensées positives

    je t'accompagne doucement mais tendrement...prend soin de toi.

    de moi...à toi...

    Mamie marielle

     

    44
    Vendredi 24 Avril 2015 à 11:02

    Bonjour Claude

    Un petit coucou pour te souhaiter un bon est doux WE

    j'espère que tu vas bien....le soleil est toujours présent

    mais pas pour longtemps la météo nous annonce de la

    pluie pour le WE ...j'essaie d'en profiter en m'occupant

    de mon jardin

    je t'embrasse avec toute mon amitié

    Marlène

    43
    Mercredi 22 Avril 2015 à 14:33

    coucou mon ami Claude


    pause repas au bureau , je viens te
    souhaiter une belle journée
    plein de gros bisous, ma douce
    mamietitine

    42
    Mercredi 22 Avril 2015 à 12:59

    Bonjour cher Claude

    voici un mercredi de bon soleil

    j'espère que tu vas  pouvoir en profiter, je te le souhaite de tout coeur :

    "Au bord de l’étang de l’incertitude

    en espérant que le rêve éclose

    la respiration berce l’attente

    manège d’un mouvement perpétuel

    barbare

    bal musette rythmé par l’instant présent

    seule réalité permettant de poursuivre

    jusqu’aux demains ivres d’illusions

    jusqu’au crépuscule de l’impatience

    réitérant le carrousel sempiternel

    mouvement en devenir

    mécanique logique d’un arrêt inexistant

     

    horloge de l’humanité."

    Je t'embrasse très fort et mes douces pensées t'accompagnent

    dans ta promenade.

    De moi...à toi

    Mamie marielle.

    41
    Lundi 20 Avril 2015 à 19:37

    Je reviens te lire après ma pause...

    Et ! wahoo! 

    Quelle poésie !

    Toi tu n'as pas perdu ton temps !

    Je t'envoie ce com, mais je vais te relire ensuite tranquillement...

    Pour m'imprégner de tes mots et de tes pensées !

    Bonne soirée 

     

    40
    Lundi 20 Avril 2015 à 12:21

    un petit coucou

    j'espère que tu as mis un petit peu le nez dehors ce week end

    gros bisous

    DSC_0143

    39
    Lundi 20 Avril 2015 à 11:38

    Bonjour cher Claude, je te souhaite avec mes douces pensées pour toi, 

    une bonne semaine avec du joyeux soleil et  un petit brin de silence:

    "C’est le grand silence de la vie

    qui me tinte aux oreilles.

    C’est vilain silence qui glapit

    rien qu’à lui-même pareil.

    C’est bruyant silence de la foule

    caquetant tout son saoul.

    C’est parfait silence de parlotes

    où chacun radote.

    Et dans ce guignol

    qui ricane

    qui rigole

    qui me suit

    me poursuit

    et encore mieux m’isole,

    c’est le dur silence de la vie"

    Un silence qui est dans mes pensées profondes

    pour un peu de bonheur pour toi, qui vagabonde

    une semaine de douceur sur les chemins du monde.

    pas trop loin, dans tes monts, à la ronde,

    Je t'acompagne doucement  et je t'embrasse très fort

    de moi...à toi...

     

    Mamie Marrielle..

     

       ~~ La clé des songes ~~ de Marielle

    38
    Lundi 20 Avril 2015 à 08:10

    Bonjour Claude

    Je m'excuse de n'être pas passé ces dernier jours ....j'ai eu des petits soucis avec un de mes enfants je n'ai pas trop la tête au blog mais je ne t'oublie pas .

    j'espère que tu as passé un bon WE chez nous c'est sous la pluie depuis deux jours mais ce matin le soleil à l'air de vouloir revenir alors j'espère que ce sera pour la semaine .

    je te souhaite une douce journée ,bisous  amitié

    Marlène

    37
    Dimanche 19 Avril 2015 à 14:16
    36
    Samedi 18 Avril 2015 à 19:35

    Le bouvreuil a sifflé dans l'aubépine blanche ; 

    Les ramiers, deux à deux, ont au loin roucoulé, 

    Et les petits muguets, qui sous bois ont perlé, 

    Embaument les ravins où bleuit la pervenche.

     

    Sous les vieux hêtres verts, dans un frais demi-jour, 

    Les heureux de vingt ans, les mains entrelacées, 

    Echangent, tout rêveurs, des trésors de pensées 

    Dans un mystérieux et long baiser d'amour.

     

    Les beaux enfants naïfs, trop ingénus encore 

    Pour comprendre la vie et ses enchantements, 

    Sont émus en plein cœur de chauds pressentiments, 

    Comme aux rayons d'avril les fleurs avant d'éclore.

     

    Et l'homme ancien qui songe aux printemps d'autrefois, 

    Oubliant pour un jour le nombre des années, 

    Ecoute la voix d'or des heures fortunées 

    Et va silencieux en pleurant sous les bois.

    18 avril Bonne Fête Saint Parfait

     

    35
    Samedi 18 Avril 2015 à 18:32

    J'aurais voulu te parler...

    Bisous

    Sabine

    34
    Samedi 18 Avril 2015 à 14:15

    Bonjour cher Claude...il fait bon, j'espère que tu peux sortir et faire une petite marche-samté...

    je t'acconpagne avec joie...mais moi il ne faut pas du 100 à l'heure....et puis faut  du plat...

    alors les belles montagnes...adieu...

    en attendant je te recite un petit poème :

    "Aimez-vous le passé

    Et rêver d’histoires

    Évocatoires

    Aux contours effacés ?

    Les vieilles chambres

    Veuves de pas

    Qui sentent tout bas

    L’iris et l’ambre ;

    La pâleur des portraits,

    Les reliques usées

    Que des morts ont baisées,

    Cher je voudrais

    Qu’elles vous soient chères,

    Et vous parlent un peu

    D’un coeur poussiéreux

    Et plein de mystère.

    Paul-Jean Toulet."

    Et je t'embrasse très ,très fort,bise aussi  à maman

    Bon weekend ensoleillé,

    de moi...à toi

    Mamie marielle.

     

      ~~ Sentier ~~ de A. Beauregard

    33
    Samedi 18 Avril 2015 à 13:08

    passe vous souhaiter un bon week end à tous les deux

    ti bisou

    c'est les vacances scolaires, on n'a pas nos petits enfants....

    les travaux ont repris chez nous.......

    32
    Vendredi 17 Avril 2015 à 14:29
    Juste un petit coucou.....
    31
    Vendredi 17 Avril 2015 à 14:07

    il fait beau......tout le monde dehors.........

    bon week end à vous deux.....

    bisous nours 

    30
    Jeudi 16 Avril 2015 à 16:23

    Très Cher....je pense à toi qui a peut-être planté ...ou qui l'attend à pousser ....et ce n'est pas du temps perdu...

    "Cette graine que je tiens

    dans le creux de ma main,

    qu’en naîtra-t-il demain ?

    Un roseau ou un chêne ?

    Quelque plante de jardin ?

    J’ignore et ne m’en plains.

    Mais le coeur me palpite,

    sachant qu’en elle habite

    une vie qui attend

    mon plaisir du moment

    et qui dira : présent

    pourvu que je lui trouve

    bonne terre qui la couve.

    Ainsi, bonne graine attend."

     

    Des fleurs peut-être, mais avec ta santé tu n'as pas eu le temps de t'en occupé....

    Je t'embrasse très fort, prend soin de toi...

    de moi à toi

    Mamie marielle.

     

    29
    Mercredi 15 Avril 2015 à 16:20

    je pense à toi...c'est le printemps, espère que tu peux sortir un peu

    ti bisou

    Printemps 3

    28
    Mercredi 15 Avril 2015 à 11:43
    27
    Mercredi 15 Avril 2015 à 10:56

    Bonjour cher Claude

    une autre façon d'envisager "le temps perdu"

     

    "Si peu d’oeuvres pour tant de fatigue et d’ennui !

    De stériles soucis notre journée est pleine :

    Leur meute sans pitié nous chasse à perdre haleine,

    Nous pousse, nous dévore, et l’heure utile a fui…

    “Demain ! J’irai demain voir ce pauvre chez lui,

    “Demain je reprendrai ce livre ouvert à peine,

    “Demain je te dirai, mon âme, où je te mène,

    “Demain je serai juste et fort… pas aujourd’hui.”

    Aujourd’hui, que de soins, de pas et de visites !

    Oh ! L’implacable essaim des devoirs parasites

    Qui pullulent autour de nos tasses de thé !

    Ainsi chôment le coeur, la pensée et le livre,

    Et, pendant qu’on se tue à différer de vivre,

    Le vrai devoir dans l’ombre attend la volonté.

     

    René-François Sully Prudhomme"

    Et bien avec le soleil,  je pense que ce ne serra pas du tems perdu si tu peux aller en profiter....

    je te souhaite une belle journée, accompagné de mes pensées positives de meilleur santé

    et mes bises affectueuses.

    de moi...à toi...

    Mamie. 

       ~~ Soleil de mai ~~ de A.Lacaussade.

    26
    Mercredi 15 Avril 2015 à 07:59

    Bonjour Claude

    Cette belle poésie nous donne envie de retourner en arrière

    et de nous souvenir de cette vie plus paisible que celle d'aujourd'hui

    ou il n'y a que violence .mais je voudrais te dire à quel point

    c'est important de partager cette amitié chaque matin

    même quelques fois nous sommes obligé de nous éloigner de la toile

    mais on n'oublie pas de rendre visite à ceux que l'on estime

    alors je dépose sur cette page mon amitié et de douces pensée

    je t'embrasse prends bien soin de toi et repose toi


    Marlène

     

    25
    Mardi 14 Avril 2015 à 19:18

    Merci cher Claude de ton si gentil passage...je suis rentré de ma sortie de ce matin...

    c'était un petite distraction de la Mairie...on en aurra une autre en mai...on verra ce que çà donnerra...

    Je t'embrasse très fort, prend soin de toi...

    à toi....de moi

    Mamie marielle.

     

      ~~ Soleil d'avril ~~ de  A. Lacaussade

    24
    Mardi 14 Avril 2015 à 16:12

    merci à toi.......d'être passé, ça fait chaud au coeur.......

    reposes toi

    bisous sur le bout du nez

    23
    Mardi 14 Avril 2015 à 16:03

    Bonjour Claude

    Un bien joli poème ....tu sais je ne cours plus après le temps il passe bien trop vite

    tu vois déjà mardi le WE s'éloigne....je suis contente de te lire ces mots doux

    et chaud un peu triste à la fois qui viennent du cœur rend un sens à la vie

    et je peux te dire merci pour le bonheur que tu me procure chaque fois

    que je parcoure ces lignes

    douce fin d'après midi Claude et merci

    bisous

    Marlène

    22
    Mardi 14 Avril 2015 à 11:28
    21
    Mardi 14 Avril 2015 à 10:42
    20
    Mardi 14 Avril 2015 à 10:37

    passe te chatouiller...........

    19
    Mardi 14 Avril 2015 à 08:09

    Bonjour mardi....mardi d'espoir cher Claude...un mot vite fait, je m'absente ...je te dirai , .....

    Je t'embrasse très fort..à +

    de moi...à toi

    Mamie.

     

     

      ~~ Au temps des roses et des lilas ~~ de Marielle.

    18
    Mardi 14 Avril 2015 à 01:56

    Bonsoir dans ma nuit ! J'aime te relire c'est beau !!! gros bisous et tâche de passer un bon mardi !

     Doux Week-End !!!   4 5

    17
    Lundi 13 Avril 2015 à 19:59
    16
    Lundi 13 Avril 2015 à 18:37

    C'est tout simplement beau et émouvant ! . Prends bien soin de ta 

    santé chér Claude , en espérant que tu nous reviendras  , une pensée

    de Biarritz ! ..

    15
    Lundi 13 Avril 2015 à 14:59

     fleurs des champs et papillons

    14
    Lundi 13 Avril 2015 à 14:47
    13
    Lundi 13 Avril 2015 à 14:45

    http://sd-4.archive-host.com/membres/images/156509576511482487/Fleurs/Fleurs007.gif" alt=""/>

    12
    Lundi 13 Avril 2015 à 14:42

    Bonjour Lundi,

    Que la semaine soit pour toi cher Claude, une semaine à te reposer

    et pas de temps perdu,...ton nouveau poème est très beau, un peu mélancolique ,

    et maintenant il ne faut pas perdre de temps...à te remettre avec le soleil !!

    tout en continuant à te reposer.

     "Les mots me viennent dans l’obscurité,

    Pour décrire la noirceur de mon esprit,

    Ces phrases sombres me parviennent dans la cavité,

    Suis-je perdu dans ma sobriété.

    Sur ses chemins sans fin, je perds tout espoir,

    Un jour de cajoler le bout de ce traversé,

    Qui m’as souvent privé de sourire, et tenu éveiller,

    Dans ces nuits ou les étoiles son ternes, le courage en disgrâce.

    L’insomnie règne en maître absolu,

     le cerveau en quête de sommeil désespérément"

    Je ne sais pas ce qui ce passe, j'ai eu que la moitié de mon poème

    enfin je te souhaite une bonne semaine et je t'embrasse très fort

      Bise à maman

    à toi....de moi

    Mamie marielle.

     

     

     

     

    11
    Lundi 13 Avril 2015 à 10:43
    10
    Lundi 13 Avril 2015 à 10:18

    Et hop!


    Un nouveau chef d'oeuvre!


    Merci de nous en faire profiter!

    9
    Lundi 13 Avril 2015 à 09:36

    Les douleurs font de poignants poèmes !!! Celui-ci nous donne le frisson...Mais gardons le parfum des roses en tête pour adoucir nos pensées...Bises Claude

    8
    Lundi 13 Avril 2015 à 09:34

    C'est quand on court après le temps pour en gagner que l'on en perd le plus, le temps est immuable, il passe toujours à la même vitesse, et, de tous temps il nous est compté, tout ce qui a composé notre temps a un sens, une raison. Tout ce temps passé et à venir définit le sens de notre vie

    Prends bien soin de toi

    amicalement

    Claude

    7
    Lundi 13 Avril 2015 à 00:21

    un très joli poème où les émotions sont bombreuses

    6
    Dimanche 12 Avril 2015 à 20:18

    Bonsoir comme c'est beau et triste à la fois !

    Merci pour ces interrogations ces affirmations merci pour tes lignes magnifiques ! 

     

    Bisous du soir et repose-toi !

    en toute amitié !

    5
    Dimanche 12 Avril 2015 à 20:14

    bonsoir Claude , comme toujours tu écris avec ton coeur et  les mots s'enchainent  pour nous faire réver 

    et réfléchir et penser et +++++   merci à toi !!!   prends soin de toi et de ta maman ....   bonne pause

      repose toi et +++    amicalement   bisous de nous deux  A++    

    une sauterelle sur une fleur

    4
    Dimanche 12 Avril 2015 à 17:57

    "Dans toutes les larmes s'attardent un espoir"

    gardes le

    on est toutes là avec toi......

    3
    Dimanche 12 Avril 2015 à 16:01
    2
    Dimanche 12 Avril 2015 à 15:58

    sublime ton poème Chevalier de Lagardère

    je pense à toi ...malgré mon absence

    nous profitons du printemps pour faire quelques travaux dans notre appartement pendant

    que notre santé est un peu meilleure....

    car on ne sait pas toujours ce qui nous pend au nez......

    je t'embrasse sur le bout du nez

     

    1
    Dimanche 12 Avril 2015 à 12:34

    Magnifique, un vrai bijou

    Merci pour cet agréable moment de lecture

    Bon dimanche

    Bisous bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :